A peine sorti sur Netflix, The Grey Man divise les internautes

Disponible sur Netflix depuis ce vendredi 22 juillet, le film L’homme gris a déjà suscité des réactions sur Twitter. Télé-Loisirs t’en dire plus.

La suite sous cette annonce

Ce vendredi 22 juillet, netflix diffusé sur sa plateforme un tout nouveau film d’action avec un joli casting. Intitulé L’homme gris, ce long métrage de deux heures, réalisé par Joe et Anthony Russo, organiser Ryan Gosling, Chris Evans, Ana de Armas, Alfred Woodard ou Régé-Jean Page. Au cœur de l’histoire se trouve l’ancien agent de la CIA Court Gentry, alias Sierra Six, du nom de code Grey Man. Ce personnage, incarné par le compagnon d’Eva Mendes, se voit confier la mission d’ôter la vie à l’un de ses anciens collègues.

Article similaire :  retour réussi pour l'acteur Neil Patrick Harris

Un long métrage qui n’offre pas “pas de répit” à ses spectateurs

Si ce film commence déjà à faire beaucoup parler de lui, c’est parce qu’il parle de celui qui a le plus coûté à Netflix depuis la création de la plateforme. Sur Twitter, les abonnés qui l’ont visionné ont donné leur avis et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il est mitigé. Côté avis positifs, voici quelques-uns des commentaires trouvés sur le réseau social : L’homme grisc’est un giga oui”, “Chris Evans en tant que psychopathe et a terminé la camelote dans L’homme gris, Ça c’est le bonheur”, “Deux heures d’action non-stop. Aucun moment de répit. J’ai tout simplement adoré”, “Cela fait longtemps que Netflix n’a pas fait de bon film, c’est génial.”

Article similaire :  on sait enfin quand la saison 5 débarquera sur Netflix, et c'est pour bientôt

UN “chasse à l’homme impersonnelle” ?

Mais le long métrage est loin de faire l’unanimité. Ceux qui n’ont pas aimé l’ont fait savoir sans langue de bois sur Twitter : “C’est super d’avoir un casting avec autant de talent, un tel budget (200 millions de dollars) pour un résultat aussi médiocre. L’homme gris est mal monté, mal chorégraphié, mal cadré, les frères Russo prouvent une fois de plus qu’ils sont des escrocs”, “n’épargnant aucune dépense pour divertir avec sa chasse à l’homme impersonnelle qui rivalise avec les délires caricaturaux de la sagaRapide et furieux, l’homme gris termine très (trop) vite en montrant ses limites, incarnant un blockbuster à l’action gonzo mais jamais jouissif”, “Chris Evans s’amuse beaucoup, Ana de Armas qui n’est pas un larbin, zéro originalité mais quelques idées sympas et une grosse scène d’action très réussie (…) Pas grandiose mais correct.”

Article similaire :  cette série vient de sortir, mais les abonnés aimeraient la voir disparaître de la plateforme

Article écrit avec la collaboration de 6Medias

Article similaire :  Netflix : "Crazy", "Sick thing"... ce film d'action WTF ultra-violent choque les abonnés

Leave a Comment

Close