Alerte info, rentrée 2022 : il faut acheter ses fournitures scolaires avant la hausse des prix !

Dans quelques semaines seulement, la rentrée 2022 va pointer le bout de son nez. Comme chaque année, de nombreuses familles se lancent dans l’achat de leurs fournitures scolaires. Mais les prix pourraient bien flamber d’ici peu.

Une flambée des prix va toucher les fournitures scolaires

Crayons, stylos, cahiers, surligneurs, tubes de colle… les fournitures scolaires représentent un vrai budget pour les familles. Et pour cause, les achats pour la rentrée 2022 ont un coût assez élevé.

Article similaire :  Paul El Kharrat en roue libre : il se lâche aux Grosses Têtes et se fait recadrer par Roselyne Bachelot, choquée !

Certains foyers tentent d’ailleurs de faire le plus de récupération possible sur les années précédentes pour faire baisser le budget sur les fournitures scolaires. Mais il y a certains articles qui sont obligés d’être neufs.

Alors que les prix flambent, des familles se demandent à quel moment il faut acheter les fournitures pour faire de vraies économies. Ces derniers temps, de grosses promotions voient le jour un peu partout dans les magasins.

Mais un gérant de magasin a révélé qu’il ne fallait surtout pas attendre la rentrée 2022 pour faire ses achats. Et pour cause, les prix ne devraient pas rester stables encore très longtemps.

Article similaire :  L’horoscope de Rob Brezsny - Semaine du 28 juillet au 3 août 2022

Une fois que les stocks seront écoulés, il y aura une grosse hausse des prix. Dans une interview accordée à Franceinfo, Yann Lagrue, responsable achats chez Bureau Vallée a donné des infos.

Il a révélé : « Par exemple, vous avez un cahier qui, après la rentrée 2022 des classes a priori, va prendre entre 10 et 20 % d’inflation parce que la matière première a augmenté« .

Lidl vient en aide aux familles pour la rentrée 2022

Nos confrères de Franceinfo ont alors annoncé qu’à « la mi-septembre, le prix des fournitures scolaires pour la rentrée 2022 pourrait augmenter de 20 % minimum selon une association de parents d’élèves ».

De son côté, Lidl a décidé de penser au budget des familles. En juillet dernier, Michel Biero, directeur exécutif achats et marketing de Lidl France avait annoncé la bonne nouvelle.

Article similaire :  Benjamin Castaldi : son fils Julien effondré et très triste après la disparition de son 2ème bébé

Au micro d’Europe 1, il avait expliqué que Lidl allait proposer une réduction de 20% sur les fournitures pour la rentrée 2022. « Nous allons aider les consommateurs en proposant 20 % de réduction dessus« .

Avant d’expliquer : « Donc en supprimant totalement la TVA sur tous les produits scolaires ». Europe 1 a d’ailleurs souligné qu’il fallait débourser près de 200 euros pour un élève en 6ème.

Michel Biero a aussi expliqué que Lidl reste le magasin le plus avantageux pour les clients. Il a expliqué : « En raison de notre modèle, même si l’on subit aussi l’inflation ».

« Les produits qui ont le plus augmenté sont les pâtes, l’huile, les moutardes, le papier, l’essuie-tout… On est à environ 4,5 % d’inflation. Et on va arriver à 5 voire 5,5 % d’ici la fin de l’été. Puis probablement à 7 % d’ici la fin de l’année ».

Attention à la composition des fournitures scolaires

Pour aider les consommateurs avant la rentrée 2022, Lidl a aussi proposé 5% de réduction sur l’ensemble du magasin. Michel Biero a d’ailleurs avoué sur cette initiative : « On ne s’attendait pas à un tel succès ».

Avant de confier : « Cela doit durer jusqu’à fin août. Mais on réfléchit à le prolonger. Ou à créer d’autres opérations pour limiter les prix ». Une chose est sûre, la marque fait tout son possible pour aider les Français.

Article similaire :  L'horoscope de la semaine du 12 au 18 août 2022 : ce signe astrologique ne se laisse jamais abattre

En revanche, il faut rester prudent avant l’achat de ses fournitures scolaires pour la rentrée 2022. Et pour cause, l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), l’UFC-Que Choisir, 60 millions de consommateurs et le Danish EPA ont tiré la sonnette d’alarme.

Selon eux, certaines fournitures seraient dangereuses. Elles contiendraient des « composants allergisants, irritants et de substances chimiques dangereuses ».

L’Anses a révélé : « Inhalées, ingérées ou en contact avec la peau, les substances chimiques présentes dans les fournitures scolaires ou de bureau peuvent pour certaines d’entre elles entraîner des effets sur la santé ». Prudence donc !

Article similaire :  Prime de rentrée exceptionnelle : voici comment obtenir l'aide de 100€ minimum !

Leave a Comment

Close