Amazon rachète OneMedical, le “Netflix de la santé”

Amazon achète le service de soins primaires d’adhésion OneMedical pour 3,9 millions de dollars. De quoi diversifier encore plus son activité et se renforcer dans la guerre qui l’oppose aux autres Gafam dans le secteur de la santé.

Amazon ne cesse d’accumuler des filiales. Sa dernière acquisition ? Le fournisseur de soins de santé par abonnement OneMedical, acquis pour 3,9 millions de dollars par le géant de Seattle. La société, surnommée le “Netflix de la santé”, propose un abonnement à 199 $ par an. Cette adhésion donne accès à une application, à des services de télésanté à la demande 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 et à des rendez-vous le jour même ou le lendemain dans l’une des cliniques de son réseau. De plus, cet abonnement ne prend pas en charge le coût des consultations qui est facturé à l’assurance maladie du patient ou à son employeur partenaire OneMedical.

Article similaire :  Quelle date de sortie Netflix ? Une suite prévue ?

Dirigée par la société 1Life Healthcare, cotée en bourse depuis 2020, OneMedical a pourtant fait l’objet de critiques lors de la pandémie de Covid-19. En cause, la société facturait l’accès au vaccin à certains patients qui devaient en bénéficier gratuitement et autorisait d’autres à y accéder alors qu’ils n’étaient pas encore éligibles.

Cette acquisition permet à Amazon de poursuivre sa diversification et lui donne un nouvel ancrage dans le secteur de la santé. En effet, après avoir lancé un service de télémédecine (Amazon Care) en 2019, un service qui s’est depuis généralisé aux États-Unis, et une plateforme de livraison de médicaments sur ordonnance (Amazon Pharmacy) en 2020, Amazon se lance à la conquête des soins primaires. “Nous pensons que la santé figure en bonne place sur la liste des expériences à réinventer“, a déclaré Neil Lindsay, vice-président des services de santé d’Amazon.

Article similaire :  Désavoué par son réalisateur, ce film maudit quitte très bientôt Netflix

Avec cette acquisition, Amazon vient aussi de sécuriser ses arrières dans la guerre qui l’oppose aux autres Gafam du secteur de la santé. On peut notamment citer Google, qui collecte les données des patients américains avec des partenariats signés avec plusieurs établissements de santé. Récemment, Apple a également annoncé plusieurs changements pour les Apple Watches : avec watchOS 9, il sera possible de gérer la prise de médicaments, de mieux détecter les irrégularités cardiaques et de mieux gérer le sommeil.

Article similaire :  Alerte danger : Une arnaque au compte Netflix est en cours, attention, on vous explique tout
Publicité, votre contenu continue ci-dessous

Publicité, votre contenu continue ci-dessous

Leave a Comment

Close