après le spin-off de Prey, Disney espère faire plein de films pour la franchise

Proie, bientôt sur Disney+, pourrait relancer une série de nouveaux films prédateur à travers différentes époques.

Comme le plus infatigable des chasseurs extraterrestres, certaines choses ne veulent tout simplement pas mourir. Qu’elles soient reconstruites ou détruites, film après film, les franchises cinématographiques ne connaissent pas de repos. Aucune saga, quelle que soit son ancienneté, ne connaît désormais le point final absolu, qui peut tous être ressuscité. Pour le meilleur ou pour le pire, Le prédateur est de retour après son dernier opus, le dysfonctionnel Le prédateurdans un autre temps et face à un adversaire inattendu.

Article similaire :  la série Amazon osera faire ce que Peter Jackson n'a jamais fait

Opposant le célèbre Predator à une chasseresse comanche (incarnée par Amber Midthunder) au 18e siècle, Prey nous avait intrigués avec sa bande-annonce. Avec un nouveau concept simple mais plutôt séduisant, nous ne sommes pas sans espoir pour ce renouveau de la franchise, même s’il perdure. Et il semble que ce soit aussi le cas de son directeur, Dan Trachtenberg (10, allée Cloverfield), en vue de ses récentes déclarations à Temps libre.

proie: photoPas besoin de se cacher : tous les nouveaux films Predator arrivent

Selon le cinéaste, il y a beaucoup de potentiel pour de futurs films prédateur et Proie pourrait être le premier maillon d’une nouvelle saga :

J’ai beaucoup d’idées sur ce que nous pourrions faire d’autre avec la franchise. Ceux qui m’intéressent le plus sont les plus audacieux et je pense que nous avons la possibilité de faire des choses jamais vues pour l’avenir.

Article similaire :  Les Bronzés 3 sur TF1 : pourquoi Michel Blanc n'est pas fier du film - Actus Ciné

Un enthousiasme du réalisateur qui reste conditionné au succès de son film bien sûr. Mais, optimiste, il promet une panoplie de films “audacieux” s’il garde la main sur l’avenir de la saga. Entre autres choses, on peut très bien imaginer différents affrontements sur plusieurs époques à travers l’histoire entre le Prédateur et ses adversaires humains.

Le prédateur : image“Voilà un adversaire de ma taille.”

Proie suivra donc l’amérindien Naru qui s’engagera dans un duel à mort avec le Prédateur, l’un devenant tour à tour le chasseur de l’autre. Dan Trachtenberg évoquait ainsi la volonté d’un film entièrement tourné autour de son concept et moins vers son histoire. Le contexte historique doit être plus qu’une toile de fond superficielle, mais authentique en tant que Le revenant. De plus, le but est de mettre en valeur l’action et de faire du film un espace de combat unique :

Article similaire :  seul un vrai fan obtiendra 5/5 sur ce quiz de film

Il y a peu de dialogues dans le film, c’est surtout de l’action. […] Il y a eu un mois ou deux de formation [pour Amber Midthunder] non seulement pour apprendre les chorégraphies de combat, mais aussi pour comprendre comment travailler en équipe parmi les chasseurs Comanche.

Prédateur : photo, Arnold SchwarzeneggerNous n’oublierons pas le chasseur d’origine

Remplaçant les technologies de pointe par des techniques réalistes de chasse et de combat d’autrefois, le cinéaste entend articuler une nouvelle dynamique dans l’action de son film et d’éventuelles suites. Une nouvelle saga pensée autour de cette idée pourrait bien être l’une des plus originales dans ce qui a été fait récemment, et évidemment on aimerait en voir plus.

Article similaire :  L'Empire du Milieu dévoile son premier teaser

Restons toutefois vigilants, car on n’est jamais à l’abri d’une brusque déception, surtout lorsqu’il s’agit des énièmes suites d’une série de films un peu trop longue. Une bonne surprise pourrait toutefois être au rendez-vous sur Disney+, le 5 août, avec Proie.

Leave a Comment

Close