arrivée imminente de l’abonnement moins cher avec publicité en France

Selon les très sérieux Wall Street Journal et Variety, l’abonnement intégrant de la publicité arriverait sur le service de streaming plus tôt que prévu, afin de devancer Disney+.

Source : Netflix

On sait que Netflix travaille activement sur son abonnement intégrant de la publicité, afin de le rendre moins cher et donc plus attractif. Ceci afin de récupérer une partie des clients partis suite à des hausses de prix successives. Les premières informations indiquaient une arrivée pour le début de l’année 2023. Mais il faudrait finalement compter sur des disponibilités en France, Allemagne, Grande-Bretagne, Canada et États-Unis pour le 1 novembre 2022.

Article similaire :  Rencontrez Melissa Roxburgh de Manifest, la série qui a relancé Netflix

C’est en tout cas ce qu’annoncent les deux médias. le journal Wall Street et variété. Citant des sources de l’industrie qui ont eu accès aux informations sur cet abonnement, ils nous disent que Netflix a déjà commencé à chercher activement des annonceurs.

Un nouvel abonnement moins cher

L’objectif serait de couper l’herbe sous le pied de Disney+, qui lancera un abonnement intégrant de la publicité à partir du 8 décembre. Pour le moment, Disney+ ne vise que les États-Unis avec ce futur abonnement.

Article similaire :  'Our Mother's Sins' sur Netflix : Où est Lori Vallow maintenant en 2022 ?

Netflix espère recruter 500 000 nouveaux clients d’ici la fin de l’année sur cet abonnement intégrant de la publicité, qui serait bien sûr proposé moins cher que les forfaits actuels à partir de 8,99 euros en France. Les rumeurs suggèrent un tarif mensuel de 7 à 9 $ par mois (avant taxes) pour les Américains, leur forfait le plus abordable commençant actuellement à 9,99 $ (avant taxes) par mois. On peut donc s’attendre une réduction de 2 à 3 euros sur l’abonnement en France.

Article similaire :  TF1/M6 : la fusion annulée, le mariage n'aura finalement pas lieu face à Netflix, Amazon, Disney...

Quatre minutes toutes les heures

Le géant américain du streaming voudrait imposer une pause publicitaire de quatre minutes pour une heure de visionnage de séries. Pour les films, ce serait un peu différent, avec publicités pré-roll (avant le lancement du film).

On pourrait craindre que cet abonnement ne vous rende fou et rappelle à certains d’entre nous la fameuse publicité de 1998 du habillage des héros qui semblait se répéter à l’infini. Mais Netflix exigerait une limite différente de ce qui se fait outre-Atlantique puisque la même publicité ne peutt ne pas être distribué au même client plus d’une fois par heure et plus de trois fois par jour.

Article similaire :  Les internautes hallucinent devant ce film de Netflix

En partenariat avec Microsoft

Il ne reste plus maintenant qu’à attendre quelques jours ou semaines pour que Netflix dévoile cet abonnement. Mais tout porte à croire qu’elle verra le jour à partir du 1er novembre, puisque la société américaine semble avoir déjà bien avancé dans les négociations avec les différents annonceurs en ouvrant sa propre plateforme d’enchères, créée main dans la main avec Microsoft. .


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pouvez lire nos articles, nos fichiers et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Leave a Comment

Close