Baz Luhrmann explique pourquoi il a arrêté son film avec Mel Gibson

Alors que son dernier film, Elvisest sorti en salles récemment, Baz Luhrmann s’est confié sur le film Alexandre le Grand ce qu’il ne pourrait jamais faire.

Alors qu’on assiste au retour du King avec Elvis, Baz Luhrmann a déjà la tête ailleurs. Dans le podcast Happy Sad Confused, le cinéaste est revenu sur l’un des grands projets cinématographiques qu’il n’a jamais pu faire. Au début des années 2000, l’Australien devait en effet réaliser un long métrage épique sur la vie d’Alexandre le Grand. Une fresque historique qui se veut dans la veine de Gladiateur de Ridley Scott ou le Troie de Wolfgang Peterson. Le cinéaste devait alors trouver l’acteur de son Roméo + JulietteLeonardo DiCaprio dans le rôle-titre ainsi que Mel Gibson pour jouer le père d’Alexandre.

Article similaire :  Netflix : sorties d'août 2022 annoncées, avec The Sandman, Tekken : Bloodline, The Cuphead Show ! et même le Fullmetal Alchemist !

Un tel film aurait eu le potentiel de transformer complètement la carrière de Baz Luhrmann, mais malheureusement (ou heureusement, qui sait ?), le film n’a jamais commencé à tourner. Le problème aurait été pour le réalisateur queOliver Stone produisait en même temps sa propre version deAlexandreforçant le directeur à travailler à la hâte.

Alexandre : Photo par Colin FarrellParce que c’est NOTRE-

Son producteur, Dino de Laurentiis, et lui tenaient à mettre en lumière ce projet depuis près de 10 ans. Universal Pictures et 20th Century Fox ont tous deux participé au projet. Enfin à moitié entamé, le cinéaste a expliqué pourquoi il avait décidé d’arrêter malgré tout le film ambitieux :

Article similaire :  Décevante au box-office, cette suite d'un film à succès prend sa revanche sur Netflix

[Dino de Laurentiis] fait construire un studio pour le film au Maroc. Ce qui s’est passé, c’est que le travail était à moitié fait, mais honnêtement, c’est devenu une de ces choses où… [Oliver Stone] voulait faire sa propre version et je ne suis pas un coureur. Je ne peux pas travailler comme ça. Par ailleurs [ma femme et moi], nous voulions avoir des enfants. Il est arrivé un moment où je me suis dit : « Je dois tracer une ligne rouge ici. »

Alexander : Photo Colin Farrell, Jared LetoC’est l’heure du morbin

La production tombe dans les limbes à cause de projets abandonnés, il aurait pu tomber entre les mains d’un autre réalisateur (Martin Scorsese était également intéressé), mais a finalement totalement disparu, laissant l’exclusivité de son sujet au film d’Oliver Stone. Ce dernier, sorti en salles en 2004, réunissait à l’écran Colin Farrell, Angelina Jolie, Val Kilmer et Jared Leto.

Article similaire :  Marvel : 8 blagues que seuls les adultes peuvent comprendre

Alexandre d’Oliver Stone n’a pas eu de succès et est tombé dans un oubli presque immédiat, loin du film qu’il se voulait. Et même si, en même temps, Royaume du Paradis de Ridley Scott impressionne le public, l’énième échec au box-office ferme la porte au phénomène des grandes fresques historiques hollywoodiennes du début du siècle. Il nous reste alors le fantasme de ce qui aurait été Alexandre le Grand par Baz Luhrman.

Leave a Comment

Close