Cinéma : 5 scènes LGBT coupées par les studios hollywoodiens – Actus Ciné

Alors que “Buzz l’Éclair” est actuellement en salle, retour sur quatre blockbusters qui, comme lui, ont vu leurs scènes LGBTQIA+ coupées au montage. C’est le seul long métrage dont la séquence a été rétablie suite à une polémique.

Éclair de bourdonnement


Disney

Alisha Hawthorne

Dans le film actuellement en salles, Buzz l’Éclair est de retour ! Pas celui de Toy Story, mais le véritable et légendaire Space Ranger qui a depuis inspiré le jouet que nous connaissons tous. Le film a pourtant été au coeur d’une polémique autour d’un de ses personnages. En effet, Alisha Hawthorne, la commandante de l’unité des Space Rangers, est amoureuse d’une autre femme et était censée l’embrasser à l’écran, comme le rapporte. variété.

Sauf que malgré l’insistance de l’équipe Pixar, le distributeur du film, Disney, a fait couper la séquence du baiser. Les employés ont critiqué la décision dans une lettre ouverte dénonçant l’habitude de longue date du studio aux grandes oreilles de supprimer les romances homosexuelles et les références proposées par l’équipe créative.

Pour la première fois de son histoire, Disney a dû faire marche arrière et réintégrer la scène dans la version cinéma actuellement visible sur les écrans. Le producteur de Pixar Galyn Susman a salué la victoire, commentant que la scène avait “toujours partie” long métrage. En conséquence cependant, le film a été interdit dans un certain nombre de pays.

Extraterrestre : Pacte

Le deuxième volet des films préquels de la saga Alien et faisant suite à Prometheus, Alien: Covenant raconte la découverte par une équipe d’explorateurs de ce qu’ils croient être un paradis intact. C’est en fait un monde sombre et dangereux, cachant une terrible menace. Ils vont évidemment tout tenter pour s’échapper.

Le prologue de moins de 5 minutes contenait une scène de baiser gay mais la séquence (visible ci-dessous) a été coupée :

Ces baisers entre le sergent Tom Hallet et le chef de la sécurité Dan Lopé, qui font partie de ce prologue coupé, ne seront donc jamais diffusés en salles. Quelques mois avant la sortie, Twentieth Century Fox mettra certes cette séquence en ligne, mais force est de constater qu’elle ne sera pas diffusée sur grand écran sur décision du studio.

Panthère noire


Les images de Walt Disney

Okoye, Nakia et Ayo dans Black Panther

Dans les bandes dessinées Black Panther, les personnages Okoye (Danai Gurira) et Ayo (Florence Kasumba) sont ensemble. Le film de Ryan Coogler était censé montrer leur romance à l’écran, mais au final, ce ne sera pas le cas. Au contraire, le choix est fait de montrer Okoye en couple avec un homme, W’Kabi, le meilleur ami de T’Challa, interprété par Daniel Kaluuya.

Dans une interview à Salon de la vanitéla scénariste Joanna Robinson a raconté la scène : “Dans une version brute de cette scène de Black Panther, on a pu voir (…) Okoye et (…) Ayo se balancer en rythme et en formation avec le reste de leur équipe. Le regard d’Okoye a flirté avec Ayo pas tout à fait un moment pendant que la caméra tourne. Ayo finit par dire : “Tu n’es pas méchant” et Okoye répond avec un grand sourire : “Je sais””.

Star Trek sans limites


Paramount Pictures

John Cho alias Sulu

John Cho, interprète du personnage de Sulu à bord de l’USS Enterprise, a confié à vulnérabilité en 2016, année de sortie de Star Trek Unlimited, qu’une scène de baiser gay entre son personnage et son mari avait été supprimée par le studio :

« La scène se passe à l’aéroport avec notre fille. Nous étions en train de nous embrasser un peu. Il se trouve que je suis fier de cette scène, car c’était assez difficile. [Jung, scénariste du film et jouant l’amoureux de Sulu] n’est pas un acteur. Je voulais juste que ça sonne correctement intime. Nous sommes tous les deux hétérosexuels et nous devions avoir ce moment intime et affectueux qu’il était difficile d’obtenir “sur le pouce”. Il fallait donc se faire plaisir et le résultat était bon, à mon avis.”

Sans s’étendre sur les raisons de ce montage, Cho souligne que la scène a bien été supprimée du montage final. La sexualité de Sulu n’a jamais été au centre du film, mais elle est évoquée dans le long métrage, donnant (enfin) de la substance au personnage, qui n’avait pas été beaucoup détaillé depuis le début du redémarrage du film. la saga.

Thor : Ragnarok


Les images de Walt Disney

Walkyrie (Tessa Thompson)

En 2017, quand Thor : Ragnarok sort, personne ne le remarque. Cependant, en coulisses, une séquence très courte a été coupée, qui montrait que Valkyrie, puissante guerrière d’Asgard, était bisexuelle. Demandé par L’indépendantson interprète Tessa Thompson déclare que son personnage dans le film est, comme dans les comics, bisexuel et le prouver.

Elle raconte la scène supprimée du film mais qu’elle a pourtant tournée, dans laquelle on voyait une femme quittant la chambre du combattant de manière évocatrice. Taika Waititi, réalisatrice du film, viendra à sa rescousse en 2020 en se confiant : “La [personnages] ne m’appartiennent pas, mais avec les acteurs, je pense que je soutiens vraiment ce qui les met à l’aise, que ce soit des choix naturels ou un chemin que leur personnage peut suivre naturellement.”

Verrons-nous des références plus tangibles dans Thor : Love and Thunder, pour lequel Thompson et Waititi sont de retour ? Rendez-vous en salles le 13 juillet !

Article similaire :  Wonder Man sera-t-il un Captain America bis pour le MCU ?

Leave a Comment

Close