Comment Saint-Malo s’est reconstitué en Aveyron pour le tournage d’une série Netflix

Un projet prestigieux. De nombreux autres films ou séries, pour le cinéma, la télévision ou les plateformes, se tournent cet été en Occitanie.

L’Occitanie, terre de tournage, et l’une des régions les plus attractives de France en la matière, la cause est entendue. La preuve par de nombreux exemples inédits, entre séries et longs métrages, pour le cinéma, la télévision ou les plateformes, tout juste achevés, en cours, ou sur le point de démarrer cet été.

Article similaire :  pourquoi ce nouveau film n'atteint pas les abonnés de la plateforme

Ce que Marin Rosenstiehl, responsable de la commission film d’Occitanie films, l’agence cinéma et audiovisuel, nous a confirmé cette semaine : “On a eu une baisse d’activité sur les longs métrages, mais ça marche très fort avec les télévisions et les plateformes. On voit là un changement d’époque.”

Projet le plus prestigieux de cette tendance, le tournage, actuellement à Villefranche-de-Rouergue, de l’adaptation du best-seller Toute la lumière qu’on ne voit pas (Prix Pulitzer 2015), pour Netflix.

Article similaire :  La Rochelle. Netflix et Prime Video arrivent au Festival de la Fiction avec deux nouvelles séries

Avec Mark Ruffalo et Hugh Laurie

Car cette mini-série, qui sera diffusée en 2023, est portée par de grands noms du divertissement international : Shawn Levy (“Strangers Things”, ou la trilogie “Night at the museum”) est à la réalisation, et Steven Knight, le créateur de la saga Peaky Blinders en écrit le scénario. Car elle bénéficie d’un casting haut de gamme, avec Mark -Hulk – Ruffalo, et Hugh – Dr House – Laurie en têtes d’affiche. Et enfin, de par son sujet : l’intrigue tourne autour de la libération de Saint-Malo, et c’est donc la commune de l’Aveyron qui a été choisie pour représenter la ville de Saint-Malo, détruite par les bombardements allemands.

Article similaire :  une date de sortie pour la 5ème et dernière saison sur Netflix

Balles perdues, de Sète à Montpellier

En 2020, le film d’action français de Guillaume Pierret, Lost Balls, tourné à Sète, fait un carton surprise sur Netflix, devenant (et restant) l’un des longs métrages les plus visionnés sur la plateforme de streaming pour une œuvre non anglophone.

Dès lors, une suite était inévitable, et elle est déjà dans les cartons : pour ce deuxième opus, les plans réalisés par le même réalisateur (avec le même casting de rôles principaux) ont été enregistrés cet automne à Agde, Montpellier et dans l’arrière-pays. .
La date de sortie est déjà fixée : Lost Bullets 2 débarquera le 10 novembre sur Netflix.

Article similaire :  Amazon Prime Video propose cette nouvelle fonctionnalité pour devancer Netflix, idéal si vous avez beaucoup d'amis

Mais les Héraultais pourraient le savoir avant, puisqu’il se murmure qu’une avant-première pourrait être organisée à Montpellier.

« Il y a tout un éventail de raisons et de concours de circonstances qui ont permis cela, s’enthousiasme Marin Rosenstiehl. Parce que Saint-Malo aujourd’hui ne ressemble plus à ce qu’il était avant les bombardements, même s’ils vont y tourner pendant trois jours sur place, parce que ce ville très touristique serait impossible à bloquer pendant un mois de tournage. Mais aussi parce que le décorateur est anglais, a une maison dans le Tarn et connaît Villfranche-de-Rouergue !”

Article similaire :  Wall Street termine sans direction avant d'importants rsultats de socits

Michel Gondry et Pierre Niney dans les Cévennes

A noter également, et en vrac : le premier long métrage de Julien Rigoulot, réalisé dans les Pyrénées-Orientales jusqu’à récemment, le film américain Un bon jour pour mourir tourné en juin à Montpellier et Collioure, le prochain d’André Téchiné (La révocation), qui installé ses caméras cet automne à Perpignan, ou Escort Boys, une série de Ruben Alves pour Prime Video, qui a achevé son tournage en juin en Petite Camargue gardoise. Sans oublier Michel Gondry, qui a lui aussi terminé son nouveau long métrage “Le Livre des solutions”, pour lequel il a filmé Pierre Niney de Villemagne à Meyruès, dans les Cévennes gardoises.

Article similaire :  la bande-annonce de la troisième et dernière saison dévoilée !

Il reste un (autre) très gros morceau déjà dévoilé par Midi Libre : le village de Sauve (Gard) accueillera cet automne le tournage d’une mini-série Netflix, “Mr Pique”. Ce projet mené par Scott Franck (Le jeu de la dame) est une nouvelle adaptation des enquêtes de Sam Spade, le héros emblématique de Dashiell Hammet. Et c’est le Britannique Clive Owen qui portera le chapeau et le trench-coat rendus iconiques par Humphrey Bogart dans Le Faucon maltais.

Article similaire :  qu'arrive-t-il à Rick et Michonne après avoir quitté la série ?

Leave a Comment

Close