Diam’s a 42 ans et n’a pas pris une ride : le secret de sa jeunesse éternelle enfin dévoilée !

Née le 25 juillet 1980, Diam’s a très vite imposé son propre style. Une étiquette à la fois élégante et osée. Et ce, au point de représenter une référence incontournable pour les passionnés de musique. Car Diam’s ne se contente pas de rapper ou d’être une business woman accomplie. Elle devient alors aussi une source d’inspiration et une véritable icône pour toute une génération. En effet, ce lundi 25 juillet, Diam’s a fêté son 42ème anniversaire. Des années après son départ de la scène musicale, cette ancienne star du rap n’a toujours pas changé. Elle n’a pas pris de rides, et le fait qu’elle garde la même pêche qu’avant laisse les internautes perplexes. 

Article similaire :  L'horoscope du mois de juillet, signe par signe
Diam’s : Elle révèle son secret pour éviter les rides et garder une jeunesse éternelle
Source : Getty Images

Le projet de Diam’s

En mai dernier, Diam’s a fait sensation lors du 75e Festival de Cannes. En effet, bien des années après avoir fait ses adieux à la sphère médiatique, l’interprète de la chanson « Jeune Demoiselle » a fait son retour en force. Et ce, avec son documentaire inédit intitulé « Salam ». De nombreux internautes ont été surpris par cette nouvelle, qu’ils attendaient depuis un long moment. Cette nouvelle plus qu’inattendu a engendré de nouvelles révélations de la part de Diam’s

Ce projet, à travers lequel cette ancienne star du rap, Diam’s, a souhaité « retourner sur (s)es traces et faire voyager le spectateur ». « Replonger dans mes souvenirs et leur redonner vie avec ma plume et la caméra. Retrouver ma mémoire dans les lieux qui m’ont marquée, retrouver les gens qui m’ont tant apporté et qui m’ont aidée à me construire… », a expliqué Diam’s sur son compte Instagram. Elle utilise donc ce biais afin d’en révéler un peu plus sur elle et son départ. 

Article similaire :  Nolwenn Leroy effondrée : elle très affectée par la disparition d'un chanteur français, repose en paix

“Je ne renie pas mon passé”

Une occasion pour elle de se pencher sur des sujets qui restent difficiles pour elle de dévoiler à ses nombreux fans. Et ce, tels que la dépression et son intention d’en venir à bout. Diam’s prétend désormais être en paix avec elle-même, et elle en discute dans son documentaire. Elle s’est confiée à Augustin Trapenard pour nos confrères Brut. « Je ne renie pas mon passé, je suis même consciente que c’est ce qui fait ce que je suis aujourd’hui. Si je suis devant vous avec ce voile et que j’accepte de parler de ma quête ou d’un cheminement, c’est, je pense aussi, parce que j’ai été Diam’s, parce que les gens m’ont connue, parce que les gens ont connu une partie de l’histoire. Je pense que les gens qui m’ont vraiment aimée, ils ont décelé des souffrances, déjà à l’époque ». 

L’artiste, de nouveau sereine, se dédie désormais à ses autres projets. Après un départ de France en 2017, la jeune femme a rejoint l’Arabie Saoudite. Le lieu où elle a lancé sa propre agence, intitulée Hégire Voyages. Son objectif avec l’agence est simple. « Offrir à [ses] frères et sœurs la possibilité de venir faire l’Omra dans les meilleures conditions, en toute confiance et en toute sérénité ». Elle a également créé sa fondation Big Up, qui subventionne un orphelinat au Mali. Ainsi que des livraisons et distributions de repas au Maroc. De nombreux projets qui réussissent alors à combler Diam’s de bonheur

Article similaire :  Horoscope du Jeudi 4 août 2022

 

 

Leave a Comment

Close