George RR Martin aimait Sandman, mais détestait la fin de Game of Thrones

Que ce soit sur son compte Twitter ou par le biais d’interviews, le romancier George RR Martin, auteur de Jeu des trônes et son univers dérivé, s’est toujours distingué par une opinion tranchée. Et il n’hésite pas à le donner, qu’on le lui demande ou non.

Marchand de sable est sans aucun doute la série du moment, diffusée sur Netflix depuis le 5 août et adaptée de l’oeuvre du Britannique Neil Gaiman, à l’origine de plusieurs sagas à succès. L’histoire du seigneur des rêves qui émerge d’une captivité d’un siècle et cherche à retrouver son pouvoir, ainsi qu’à rétablir l’ordre dans son royaume en ruine après sa longue captivité. Mais c’est aussi bien plus que ça, et c’est aussi pour cette raison que nous vous recommandons fortement cette série, puisque nous sommes face à une production de très grande qualité et qu’elle n’hésite pas à casser les codes de la narration, tels que nous les connaissons traditionnellement. Et nous ne sommes pas les seuls à vous le recommander.

Article similaire :  Google, Facebook et Netflix bientôt taxés pour financer le très haut débit pour tous ?

Voici George RR Martin, père de Jeu des trônesqui vous recommande également de regarder Marchand de sable. Si le romancier américain ne semble pas progresser plus que cela sur le prochain tome de sa saga à succès, il semblerait qu’il prenne le temps de regarder quelques séries, avant de partager ses coups de cœur sur son blog. Et le dernier en date est bien sûr le show sensationnel de Netflix. Depuis son compte Twitter, qui lui sert parfois aussi de journal de bord, il écrit :

“Bonjour. C’est encore moi. Je suis de retour à Santa Fe et, encore une fois, assis derrière mon ordinateur. Pendant que j’étais en quarantaine, j’ai regardé la dernière émission de Neil Gaiman, The Sandman. Les gars, les filles, ne manquez pas ça.”

Et dans son blog, George RR Martin ne mâche pas ses mots, parlant de Marchand de sable comme une série de “fabuleux fantasme” qui, espère-t-il, “aura plusieurs saisons”. Difficile de lui prouver le contraire quand on a vu la première saison et qu’on attend déjà la seconde avec impatience. Mais l’auteur est loin de s’extasier sur tout ce qu’il regarde, et surtout pas sur la fin de la série dont il est le père, Jeu des trônes.

Article similaire :  les tweets les plus drôles sur Selling The OC, la télé-réalité de Netflix

Quand George RR Martin est fantôme par Game of Thrones

Ou plutôt dont il est l’oncle éloigné, selon ses récentes déclarations. Les fans de Jeu des trônes On le sait déjà, George RR Martin a eu un rôle clé dans l’adaptation de ses oeuvres en série, collaborant avec les scénaristes des premières saisons. Et ce que les fans savent encore mieux, c’est qu’avec son rythme d’écriture plutôt lent, la série a finalement dépassé les livres et n’avait plus de matériel déjà sorti pour continuer son intrigue. Il a donc fallu inventer. Enfin presque. Le romancier a donné la direction générale dans laquelle il souhaitait emmener son univers, chargeant Dan Weiss et David Benioff, les showrunners, de trouver le liant pour parcourir les points clés donnés par George RR Martin et arriver à la conclusion souhaitée. Mais il semblerait que l’écrivain n’ait pas joué un rôle décisif dans le développement des dernières saisons, comme il l’explique dans une interview à la New York Times :

“Au moment des saisons 5 et 6, et certainement 7 et 8, j’étais plus ou moins sur la touche.”

Un choix qu’il ne peut lui-même expliquer. “Je ne sais pas. Tu dois demander à Dan [Weiss] et David [Benioff]”, précise-t-il, pour renvoyer gentiment la balle aux showrunners. Une aubaine pour Martin, qui peut donc facilement se démarquer de la fin de Jeu des trônes. Parce qu’il ne l’a jamais vraiment caché, il ne l’apprécie pas tant que ça.

Article similaire :  First Kill : Netflix annule la série lesbienne après une seule saison

Une erreur qu’il ne semble pas avoir reproduite avec Maison du Dragon. Cette fois, il regarde d’un œil attentif ce qui se dit et ce qui s’écrit dans les ateliers des scénaristes. Le résultat sera-t-il fidèle à la vision de son grand créateur ? L’attente n’est plus très longue : Maison du Dragon arrive cette nuit du 21 au 22 août, vers trois heures du matin sur OCS !

Sources: Pas un blog, le New York Times

Leave a Comment

Close