Géraldine Maillet bouleversée : son récit glaçant sur sa rencontre avec PPDA, c’est terrible…

Si l’affaire PDDA ne fait plus là une des médias, les femmes victimes de l’ancienne star de la télévision compte bien se battre en justice pour être entendue. Pour rappel, elles sont plusieurs à accuser Patrick Poivre d’Arvor de harcèlement sexuel et / ou d’agression sexuelle. Sur le plateau de Touche pas à mon poste, l’écrivaine Bénédicte Martin a tenu à raconter son histoire. Suivie par Géraldine Maillet.

Patrick Poivre d’Arvor, l’intouchable 

En avril dernier, un document exclusif de Complément d’enquête est diffusé à la télévision. Il revient sur la réputation de l’homme de télévision, et sur les nombreuses femmes qui l’accusent d’agression sexuelle. Le réalisateur Romain Verley ne s’en cache pas, cela n’a pas été évident à réaliser. Mais heureusement pour lui, certains anciens collègues de PPDA acceptent de parler, de sa réputation, des rumeurs, de sa personnalité.  

Article similaire :  Laury Thilleman met le feu à la Toile en bikini, elle dévoile son corps de rêve !

«Il était de notoriété publique Que “PPDA” recevait chaque soir des visiteuses, que son bureau était une garçonnière, résume Romain Verley. Voyant cette réputation de séducteur, peut-être ne s’inquiétait-on pas de sa possible attitude de prédateur ».

Les rumeurs deviennent réelles quand 23 femmes décident de prendre la parole. Elles se confient à la police et dans les médias : Libération, Le Monde et l’émission Sept à huit sur TF1. 

Géraldine Maillet touchée par le témoignage d’une victime

Dans Touche pas à mon poste, le sujet a été abordé à plusieurs reprises. Certains chroniqueurs autour de la table travaillent à la télévision depuis des années. Et tous connaissaient la réputation de PPDA. S’ils disent ne pas imaginer qu’il pouvait agresser sexuellement des femmes, ils savaient qu’il était considéré comme un homme à femmes, et qu’il pouvait / savait être lourd. 

Article similaire :  "Ne rigolez pas !" : Anne-Élisabeth recadrée par un invité dans C à vous !

Cyril Hanouna a reçu sur son plateau le mardi 20 septembre Bénédicte Martin. Cette dernière accuse PDDA de violences sexuelles et a raconté son histoire sur le plateau face à une Géraldine Maillet très attentive.

Les faits se sont déroulés selon ses dires après le tournage de l’émission « Vol de nuit ». « Il tournait autour de la chaise sur laquelle j’étais assise, face à son bureau, et, par-derrière, il m’a fait une clé de bras. Nous avons basculé sur la moquette et je me suis débattue alors qu’il essayait de mettre ses mains dans ma culotte en relevant ma jupe et en descendant mes collants ». 

« Là, j’ai feinté, je me suis dit : ‘pas moi, je ne serai pas violée, je ne veux pas’, et donc j’ai repoussé son visage avec ma main, fermement et j’ai feinté. Je lui ai dit ‘Patrick, nous méritons mieux, pas comme ça, quelque chose de plus joli’. Il s’est levé, il est allé derrière son bureau, il a sorti un carnet. C’est le moment où j’ai attrapé mes affaires, et j’ai filé dans le couloir en courant. J’avais peur qu’il me rattrape ».

Géraldine Maillet raconte son histoire

Si Géraldine Maillet apparaît si touchée par les propos de sa consœur écrivaine, c’est parce qu’elle a également rencontré l’animateur de Vol de nuit pour la même émission. Par chance, son histoire n’est pas la même. Mais elle a tenu à la raconter sur le plateau, pour la première fois.

Article similaire :  Kad Merad effondré : l'acteur craque en évoquant le décès de son père "C'est dur" !

« Je suis très touchée par ce que raconte Bénédicte. Et puis moi, je me repense jeune romancière. Ma maison d’édition invitait aussi pour Vol de Nuit avec PPDA. Je l’ai raconté ici maintes fois. Effectivement, il me poursuit à la fin de l’émission, entre les deux portes battantes, je suis toute seule avec lui et il me dit ‘Vous me plaisez beaucoup, j’adore votre roman. Le même mode opératoire que tu décris. L’air très pressant. Et puis je lui dis ‘tant mieux’. Et il me répond : ‘Il faut qu’on se revoie’. Je dis ‘non, on se reverra pour mon prochain livre ».

Article similaire :  Stéphane Plaza en deuil et effondré : son message déchirant pour la femme de sa vie !

Elle poursuit. « Je le dégage, je lui mets une sorte de râteau comme ça. Je me défends par cette réponse-là. J’ai peut-être aussi évité un drame ou pas. Je me dis que ça se joue à peu de choses de basculer dans un drame intime ». Deux histoires qui ont terrifié tout le monde sur le plateau.

Leave a Comment

Close