Guillaume Canet a vécu un vrai cauchemar en vacances chez Bixente Lizarazu : révélations terrifiantes !

Guillaume Canet s’en souviendra longtemps de son séjour aux Pays Basque. Invité par son ami proche, le commentateur des matchs de l’Euro de football féminin, l’acteur a accepté de passer ses vacances en compagnie de celui-ci. Ils ont passé quelques jours dans la maison de Bixente Lizarazu au Pays Basque jusqu’à ce que Guillaume Canet soit revenu à Paris, des jours plus tard. Pour cause, il a été hospitalisé d’urgence après une mauvaise piqûre. Que s’est-il vraiment passé ?

Article similaire :  Horoscope du Vendredi 12 août 2022

« Je me fais piquer des deux côtés en fait »

Il faut savoir que Bixente Lizarazu aime convier ses amis à passer des vacances dans sa maison au Pays Basque, dans sa région natale. Alors que Guillaume Canet était exténué par la fin de son montage sur son film « Ne le dis à personne », il a accepté l’invitation de son grand ami.

Rien de tel que des vacances pour se reposer et se ressourcer. Le séjour s’annonçait bien. En plus des moments de détente, ils se sont également offert des sessions de surf. Tout s’est bien déroulé, du moins pendant quelques jours.

Invité dans l’émission du footballeur international français, le 11 mars 2021, l’acteur est revenu sur le cauchemar qu’il a vécu. Une nuit, l’ex-mari de Diane Kruger s’est fait piquer par une araignée appelée tarentule d’Espagne au niveau de l’aine.

« Je me fais piquer des deux côtés en fait », a-t-il raconté.

Il a été hospitalisé

Le lendemain, le père de Marcel et Louise s’est plaint d’une petite douleur à son ami.

« Et là, le matin, je lui dis ‘Ah ça fait mal !’ », s’est-il souvenu.

Face à cela, l’ancien footballeur lui a assuré que ce n’est rien, que ce n’était pas si grave. Ils ont alors fait comme si de rien n’était et ont enchainé leur après-midi à la plage. Pourtant, deux jours plus tard, les choses se sont empirées.

« Je repars et les piqûres commencent à devenir un peu, un peu pas belles. Et puis ça s’infecte », a déclaré l’acolyte de Gilles Lellouche.

Son testicule gauche était devenu « aussi gros que le micro de France bleu, et bleu comme ça » comme il l’a décrit. Une fois aux urgences, le réalisateur a été rapidement pris en charge pour une septicémie et un staphylocoque doré.

Article similaire :  Horoscope du jour : DIMANCHE 17 JUILLET pour chaque signe du zodiaque

Guillaume s’est retrouvé l’hôpital Pompidou, et ce, « seul » et sans « un pote qui vient le voir ».

« Je passe un mois de déprime totale », a-t-il raconté.

Nul doute que cela a été un cauchemar pour Guillaume Canet.

Son expérience, à l’origine du film « Les Petits Mouchoirs » ?

Il est vrai qu’il garde un mauvais souvenir sur cette expérience, mais Guillaume Canet peut aussi remercier cette tarentule. Pour cause, cette piqûre et son hospitalisation lui ont inspiré l’un de ses plus grands succès au cinéma.

Article similaire :  Horoscope du Mardi 26 juillet 2022

Lorsqu’il est sorti de l’hôpital de Pompidou, le quadragénaire a passé quelques jours chez un ami dans le Ferret. Toutefois, tout ne s’est pas passé comme il l’avait prévu.

« On s’est engueulés dès le deuxième jour et je me suis barré », a-t-il avoué au micro de France Bleu.

Quelque peu remonté, Guillaume Canet s’en allait en Corse, là où il a écrit « Les petits mouchoirs ».

« Je l’ai écrit d’une traite suite à cette tarentule d’Espagne de chez Bixente Lizarazu », a-t-il déclaré.

Cette révélation a surpris le champion du monde 1998.

« Je ne connaissais pas l’histoire », a-t-il affirmé, avec un air médusé.

De quoi susciter une drôle de requête à Guillaume Canet :

« Donc si tu la recroises, tu lui dis ‘Merci Tarentule’. »

Article similaire :  Ne partez pas en vacances d'été avec ces signes de l'horoscope cette année ! Voici pourquoi !

Leave a Comment

Close