“Je l’ai oubliée” : Élisabeth Borne cash, elle tacle sévèrement Ségolène Royal !

Ce mardi 30 août, Yann Barthès a reçu Élisabeth Borne dans son émission Quotidien. Un moyen, selon l’animateur, d’en apprendre un peu plus sur la Première ministre. Mais aussi sur son parcours jusqu’à l’Élysée.

La Première Ministre présente dans Quotidien

En ce début de semaine, Élisabeth Borne a fait son apparition sur le plateau de « Quotidien ». Le but ? Permettre aux Français d’en savoir plus sur celle qu’ils « connaissent mal« .

Sans passer par quatre chemins, Yann Barthès a alors demandé à Élisabeth Borne : « Qui êtes-vous ? ». La principale intéressée a alors répondu : « C’est une vaste question ».

Avant de se lancer : « J’ai 61 ans. Donc ça veut dire qu’avant d’être Première ministre j’ai fait pas mal de choses ». Elle a notamment révélé qu’elle se mettait « au service de son pays » depuis 40 ans.

Article similaire :  Découvrez votre Horoscope du mois d'août

Élisabeth Borne a confié : « Mon pays m’a beaucoup donné. Moi, j’ai été pupille de la nation ». Par la suite, elle a donné des indications au sujet de son parcours pro assez complet.

« Préfète de région« . « Conseillère dans des cabinets ministériels« . « Cheffe d’entreprise« . Mais aussi « ministre depuis 5 ans« . Elle a aussi dévoilé les politiques qu’elle appréciait beaucoup.

« Ouais, je pense que je l’ai oubliée »

Élisabeth Borne a confié sur le plateau de Quotidien : « J’ai eu la chance de travailler avec des responsables politiques que j’estime beaucoup : Lionel Jospin, Bertrand Delanoë. Et puis je suis aux côtés d’Emmanuel Macron depuis 2017″.

En revanche, Yann Barthès a souligné qu’elle avait oublié de citer Ségolène Royal. Ce à quoi la principale intéressée a répondu : « Oui, je crois en fait. Oui ! ». Avant de poursuivre : « Ouais, je pense que je l’ai oubliée, en fait ».

Un tacle qui n’est pas du tout passé inaperçu. Et pour cause, depuis des années déjà, il y a de grosses tensions entre Ségolène Royal et Élisabeth Borne. Cette dernière n’a pas toujours fait preuve de tendresse à son égard.

Article similaire :  Horoscope Taureau : tout ce que vous réserve encore 2022

Dans une interview accordée à Franceinfo en 2020, la Première Ministre n’avait pas hésité à critiquer à Ségolène Royal. Elle avait pointé son manquement à son devoir de réserve. Et l’absence de point sur sa mission.

En mai dernier, la femme politique avait balancé des infos sur Élisabeth Borne. Dans une interview accordée à BFMTV, elle avait fait une apparition assez remarquée.

Des tensions entre Élisabeth Borne et Ségolène Royal

Ségolène Royal avait balancé : « Je l’ai connue quand j’étais présidente de la région Poitou-Charentes que j’ai présidée pendant dix ans. Elle était préfète de région ».

Elle avait aussi révélé sur Élisabeth Borne : « Et quand j’ai été nommée ministre de l’Écologie, de l’Énergie, des Transports, de la Mer, elle m’a envoyé sa candidature« . Mais ce n’est pas tout.

Article similaire :  Horoscope du Mercredi 31 août 2022

Ségolène Royal avait aussi balancé que la politicienne « s’intéresse beaucoup au pouvoir ». Elle a révélé : « Je l’ai prise comme directrice de cabinet. Et au bout d’un an, elle me dit : ‘J’ai un rêve à réaliser. Ça serait de diriger une grande entreprise de transports« .

Le journaliste Olivier Truchot avait alors demandé à son invitée : « C’est un bon choix ? ». Ce à quoi Ségolène Royal avait répondu : « C’est l’avenir qui le dira ».

Une chose est sûre, elle était loin de se douter qu’Élisabeth Borne deviendrait Première ministre. Désormais, les internautes se demandent si Ségolène Royal décidera de répondre à cette nouvelle attaque.

Article similaire :  Géraldine Maillet bouleversée : son récit glaçant sur sa rencontre avec PPDA, c'est terrible...

Les choses n’ont clairement pas l’air de s’arranger entre Élisabeth Borne et Ségolène Royal. Reste à savoir si les tensions finiront tout de même par s’apaiser à l’avenir. Il faudra faire preuve de patience avant de le découvrir !

Leave a Comment

Close