“Je sors du cimetière…” : Lââm effondrée, elle ne se remet pas du décès de son mari, ses messages inquiètent la Toile !

Cela fait déjà 9 mois que la vie de Lââm s’est assombrie. En effet, son mari est décédé à cause d’un cancer. La chanteuse a du mal à accepter la situation tant tout a été trop rapide. Ainsi, les derniers messages qu’elle a publié sont inquiétants depuis quelques jours. 

Le cancer

C’est le 25 octobre de l’année passée que la vie de la chanteuse Lââm a pris un tournant auquel elle ne voulait jamais faire face. C’est sur Instagram que la chanteuse a décidé de faire part du tragique évènement. Son mari, Robert Suber, a finalement perdu la vie. La faute à un cancer du poumon qui aura eu raison de lui. Elle déclare alors “Il est tombé malade le 20 août. Il est décédé le 25 octobre d’un cancer du pancréas. Dans une souffrance horrible que je ne souhaite à personne. On n’a rien compris, tout est allé si vite”.

Article similaire :  Florent Pagny victime du cancer : est-ce la fin ? Le chanteur met les choses au clair

La douleur de l’interprète Petite sœur est immense. Après un quart de siècle d’union, la chanteuse doit désormais vivre seule de nouveau. Un défi qu’elle a du mal à relever. Ainsi, elle a posté de nombreux messages sur les réseaux qui sont assez préoccupants. 

Lââm au cimetière

Lundi dernier, Lââm s’est donc rendu au cimetière afin d’être proche de son mari. Ainsi, elle déclare alors “Déjà 9 mois. Mon mari pour toujours. […] À la mémoire de mon cher époux. Tu me manques trop, je t’aime Boubou.” en légende d’une photo de la tombe de son mari. Depuis le départ de son mari, la chanteuse broie du noir et peine réellement a avancé. Elle poste des messages inquiétants comme “Je sors du cimetière. C’est la mort dans Lââm”. 

Article similaire :  Voici les symptômes du Covid qui frappent des millions de Français, 6 mois après l'infection !

Ses soutiens

Heureusement, Lââm à 50 ans à la chance de pouvoir compter sur le soutien de sa communauté. Tous tentent de lui remonter le moral tant bien que mal. On retrouve alors des messages de réconfort et de soutien comme “Il est toujours près de toi dans ton coeur et veille sur toi de là-haut. Je t’embrasse tendrement », « Comme je comprends, pour moi cela fait 22 mois que mon mari est mort accidentellement. Je sais ô combien c’est difficile », « Je comprends ce que tu vis courage”.

Article similaire :  vos prévisions astrologiques, signe par signe, du 30 juillet au 5 août 2022

Mais la chanteuse se rend compte de l’inquiétude qu’elle génère et a donc décidé d’essayer de remonter la pente afin de rassurer sa communauté. Mais son deuil est bien loin d’être fait encore. 

Lââm face aux haters

Les haters sont des personnes toxiques, qui cherchent à descendre une personne ou à lui faire du mal. Bien souvent à la limite du cyberharcèlement. Lââm a été confronté à un qui lui a alors dit d’arrêter “d’étaler son deuil sur les réseaux sociaux”. Alors, la chanteuse a rétorqué “C’est soit ça ou je me suicide. Soit je me jette par la fenêtre ou sous un train ou sous une voiture ou je me taille les veines avec une lame. Donc je préfère partager ma peine et faire vivre mon mari parce qu’il le mérite”.

Article similaire :  Horoscope chinois du Mercredi 13 juillet 2022

Un message bien inquiétant donc auquel elle a ajouté “Non je ne vais pas bien, je n’irai plus jamais bien. Comme ça vous savez. Je mange pour oublier. Je ris pour survivre rien de plus. C’est mieux que les médocs ou le suicide. J’attends une crise cardiaque. Merci pour vos messages. Bises et bonne soirée”. Mais ces posts ont été supprimés depuis, comme des messages écrits dans un moment de non retenu qu’elle aurait regretté ou désiré camoufler. 

Article similaire :  votre horoscope du jour du mardi 2 août 2022

Leave a Comment

Close