Karine Le Marchand évoque sans tabou ses opérations de chirurgie esthétique !

Karine Le Marchand a déjà eu recours à la chirurgie esthétique. Cela peut en surprendre plus d’un puisqu’on serait tenté de dire que ça ne se voit pas. Mais n’est-ce pas le but premier de la chirurgie esthétique ? De corriger certains défauts en les faisant passer pour naturels ? Les outrances de certaines célébrités ont donné une image bien mauvaise à ces pratiques chirurgicales pourtant sérieuses. Aujourd’hui, Karine Le Marchand veut redorer ce blason terni en assumant avoir eu recours à de la chirurgie esthétique.

Article similaire :  vos prévisions astrologiques, signe par signe, du 30 juillet au 5 août 2022

Karine Le Marchand assume avoir fait de la chirurgie esthétique

Elle ne veut pas faire un secret. Oui, l’animatrice de L’amour est dans le pré n’est pas naturelle. Elle a utilisé les moyens qui lui sont offerts pour effacer quelques complexes qui apparaissent avec l’âge, tout en restant parfaitement lucide sur le fait que son corps change avec le temps. Et que toutes les chirurgies du monde n’y pourront rien. “Moi, j’ai fait de la chirurgie, et je l’assume ! (…) J’ai réparé ce qui n’allait pas et je vis avec le reste. Évidemment, je n’ai plus la peau aussi ferme qu’à 25 ans, mais je ne peux rien y faire”.

Article similaire :  L'horoscope du mois de juillet, signe par signe

Plus que de dire qu’elle a craqué pour la chirurgie esthétique, Karine Le Marchand tente d’améliorer l’image de la chirurgie esthétique. Cette dernière est notamment tâchée par les candidates de télé-réalité qui en font la promotion. Mais ces dernières ne veulent pas corriger des défauts, mais construire des corps. Elles se rendent chez des chirurgiens avides de notoriété pour cela. Ce n’est pas comme cela que Karine Le Marchand envisage la chirurgie.

Il y a des gens pleins d’énergie, de vie et d’envie qui sont physiquement usés et fatigués. Je crois que c’est handicapant au quotidien de ne pas se reconnaître dans l’image qu’on renvoie. Je suis contre cette hypocrisie qui consiste à dire aux femmes qu’il faut qu’elles restent jeunes et belles, mais sans jamais ne rien faire ‘sinon ça ne fait pas naturel’”.

Karine Le Marchand est toujours aussi belle et éclatante

Plus que la chirurgie esthétique, l’hygiène de vie est très importante pour avoir un corps en bonne forme et en bonne santé le plus longtemps possible. Karine Le Marchand le sait puisqu’elle a arrêté de fumer, il y a plusieurs années. Récemment, sur Instagram, elle se rappelait ce combat qui est le sien, et celui de tous les anciens fumeurs. Ceux qui ont réussi à se défaire de cette terrible addiction. Pour fêter cela, elle a partagé une photo où elle fume.

Article similaire :  Une femme arrêtée et menottée sur la plage à cause d'un... bikini, la vidéo est ultra choquante !

Une manière pour elle de se rappeler que, pendant un temps, elle fumait. Elle se ruinait la santé avec des cigarettes. Mais il y a quinze ans, Karine Le Marchand prend la décision d’arrêter de fumer. Et c’est sans doute sa plus grande fierté. C’est ce qu’elle indique, en légende de la photo.

« Souvenir de la période clope. Je suis bien contente d’avoir arrêté il y a 15 ans ! Quelle liberté on ressent quand on n’a plus besoin de rien pour gérer ses émotions… Oui au début quand on arrête, on se les prend de face et on n’a plus de béquille pour affronter ce qui va mal et ce/ceux qui nous donne(nt) envie de fumer. Et peu à peu on voit qu’il vaut mieux courir, hurler, pleurer, rompre les relations toxiques. Ma santé, c’est mon capital vie, et rien ni personne ne me prendra plus un jour de ce qu’il me reste à accomplir et ressentir. »

L’animatrice a un emploi du temps chargé et plein de projets

L’animatrice est toujours une valeur sûre sur M6. Le 23 juillet dernier, Nicolas de Tavernost, le président du directoire du groupe M6, se confiait au Parisien concernant l’avenir de Karine Le Marchand sur la scène. Et visiblement, il n’est pas menacé :

Article similaire :  Athérosclérose : ces 5 signes prouvent que vos artères sont bouchées, c'est très dangereux !

« De nouveaux projets ? Il y en a forcément plein dans les cartons, notamment en fiction pour Karine Le Marchand. Leur problème, c’est leur emploi du temps, ils ont un planning de ministres. Côté documentaire sociétal, Karine Le Marchand travaille sur deux projets ambitieux : la transidentité, et sur l’évolution du monde agricole à travers des portraits de familles sur plusieurs générations. Sans compter l’indéboulonnable L’Amour est dans le pré ».

Leave a Comment

Close