Le patron de Netflix annonce la mort de la télé “dans 5 ou 10 ans”

La télévision linéaire est arrivée pendant l’entre-deux-guerres, il y a près de 100 ans. Solution d’information et de divertissement de masse, elle a toujours été source d’évolution, et comme Obi Wan Kenobi, son propre padawan pourrait le mener à sa chute.

Depuis plusieurs années, la télévision est plus contestée que jamais. Les audiences ont chuté ces deux dernières décennies et plus problématique encore, les rares téléspectateurs présents devant leur téléviseur sont des seniors. Au lieu de cela, les jeunes utilisent YouTube, les réseaux sociaux, mais aussi et surtout Netflix.

Article similaire :  que peut-on attendre de la suite, qui sortira en 2023 ?

La télévision est-elle vraiment en fin de vie ?

Si le Red N n’est plus la seule plateforme de SVOD, son influence sur la nouvelle génération est assez impressionnante. Assez pour que le PDG de la firme, Reed Hastings, annonce dans un appel téléphonique avec ses investisseurs que la télévision telle que nous la connaissons n’a que 5 ou 10 ans devant elle.

Une déclaration qui ne tombe cependant pas au meilleur moment. Netflix peine sur le continent nord-américain, perd des abonnés à d’autres services comme Prime Video ou Disney+. Au cours des trois derniers mois, le numéro 1 du streaming en ligne a perdu près d’un million d’abonnés.

Article similaire :  toutes les informations sur la saison à venir

Un chiffre qui pourrait même exploser au début de l’année 2023 alors que Netflix envisage de mettre en place un système de “mots de passe non partagés”. Déjà testé en Amérique latine, ce système pourrait faire fuir de nombreux utilisateurs. Mais malgré la situation financière compliquée de son entreprise, Hastings est toujours aussi ambitieux.

Selon le patron de N rouge, la fin est proche pour la télévision traditionnelle, et le Web l’emportera sur les médias traditionnels. Mais cette annonce est-elle réaliste ? La télévision est-elle vraiment en fin de vie ?

Article similaire :  Les meilleures émissions de télévision fantastiques sur Netflix

Télévision et plateformes de SVOD : un duel fratricide ?

Pour y répondre, le mieux est de se plonger dans ce qui fait encore aujourd’hui le succès du petit écran, mais aussi, et surtout, ce qui marche sur les plateformes de SVOD. Pour la télévision en premier lieu, les programmes les plus regardés en France sont les événements sportifs (le dernier France-Suisse pendant l’Euro a réuni 16 millions de personnes), mais aussi les séries inédites.

Sur TF1, la série HPI a réussi à attirer 12 millions de personnes lors de sa diffusion en 2021. A noter également que des programmes de divertissement comme Touche Pas à Mon Poste ou Koh-Lanta ont également de très bonnes audiences depuis des années.

Article similaire :  Netflix va lancer une série dérivée de son tube "Stranger Things"

Du côté des plateformes de SVOD, les grands succès sont évidemment les nouvelles séries. Dans le cas de Netflix, Stranger Things, mais aussi Squid Games en sont les meilleurs exemples. Mais cette règle a aussi ses exceptions. Les programmes en provenance directe de la télévision cartonnent sur la plateforme.

Des séries comme Breaking Bad, Peaky Blinders ou Grey’s Anatomy ont de belles audiences sur Netflix, mais ce sont avant tout des contenus produits pour et par la télévision. Si les audiences sont évidemment en baisse – elles ont été divisées par 4 en France en 10 ans – la télévision n’est pas “finie” comme l’espère Hastings. La dynamique est clairement pour Netflix, mais le patron de N rouge le sait bien, sur internet tout va toujours très vite.

Leave a Comment

Close