L’offre de jeux de Netflix peine à décoller

Lancée pour conquérir le marché du jeu vidéo, la plateforme de streaming américaine n’a pas encore réussi à impliquer ses abonnés dans l’aventure. Sur ses 221 millions d’abonnés, seuls 1,7 million sont séduits quotidiennement par l’offre de jeux mobiles, selon le bureau d’analyse américain Apptopia.

De plus, avec ses 23,3 millions de téléchargements au total depuis novembre 2021, Netflix Gaming peine à se démarquer face aux leaders du jeu mobile tels que Subway Surfers, Roblox et Bridge Race, qui occupent le podium.

Article similaire :  4 nouveaux films Netflix que vous allez manquer si vous ne les avez pas vus

Concurrence accrue

Face à la concurrence croissante des plateformes vidéo (HBO Max, Disney+…), Netflix élargit son offre depuis novembre 2021 en investissant dans le secteur du jeu vidéo mobile. La tentation est grande pour le géant américain : alors que l’on s’inquiète du potentiel de streaming des films et séries, le marché du jeu vidéo pèsera 200 milliards de dollars dans le monde d’ici la fin de l’année. Netflix a l’intention de se tailler une part du gâteau. Le plus souvent méconnue des abonnés, l’offre Netflix inclut déjà dans tout abonnement la possibilité de télécharger des jeux mobiles sur IOS et Android, sans surcoût.

Article similaire :  retour sur les incontournables des comics d'horreur adaptés par Netflix

Pour tenter de fidéliser ses abonnés, la plateforme s’appuie essentiellement sur des valeurs sûres, notamment en adaptant ses propres productions. Après plusieurs éditions vidéoludiques du blockbuster “Stranger Things”, les séries à succès “The Queen’s Gambit” et “La Casa De Papel” seront déclinées tour à tour, en jeu d’échecs pour un, en jeu d’aventure sur l’univers d’un vol pour l’autre.

Restez attractif

Pour diversifier son catalogue, Netflix a également fait des acquisitions dans ce secteur. Au printemps 2022, la société de Reed Hastings a acquis le studio finlandais Next Games pour 65 millions de dollars. Le co-fondateur et directeur de la plateforme croit en cette stratégie : “Nous construisons nos capacités dans le jeu vidéo, encore plus vite que lorsque nous sommes entrés sur le marché du cinéma”, explique Reed Hastings. Dans le même temps, Netflix continue d’enrichir sa bibliothèque de jeux vidéo et espère atteindre une cinquantaine de jeux d’ici la fin de l’année. Jusqu’à présent, les jeux n’ont pas particulièrement attiré l’attention des fans, mais un jeu comme “Poinpy”, qui consiste à nourrir un monstre fruitier, est considéré comme plus prometteur.

Article similaire :  destination Vérone avec cette comédie romantique disponible sur Netflix (Opinion)

Netflix tente ainsi de développer de nouveaux vecteurs de fidélité. Car au deuxième trimestre, le géant du streaming a perdu 970 000 abonnés. Un chiffre sans précédent en dix ans. Le développement de nouveaux jeux permettra également aux abonnés d’accepter l’augmentation du prix des abonnements. En France, depuis octobre 2021, il faut débourser deux euros supplémentaires, soit 17,99 €, pour un abonnement premium.

Comment faire face à la montée des incertitudes ?

Inflation, hausse des taux d’intérêt, Ukraine et maintenant incertitude politique, les chocs se multiplient. Pour évoluer dans un environnement de plus en plus complexe, l’expertise éditoriale des Echos est précieuse. Chaque jour, nos enquêtes, analyses, chroniques et éditoriaux accompagnent nos abonnés, les aident à comprendre les changements qui transforment notre monde et les préparent à prendre les meilleures décisions.

Article similaire :  Netflix renégocie des accords avec des studios hollywoodiens pour diffuser du contenu avec des publicités

Je découvre les offres

Leave a Comment

Close