« Netflix, des livres et des chips » : Duhaime veut plus d’activité physique pour les jeunes

DONNACONA | La fermeture des écoles a causé beaucoup de souffrance aux jeunes qui ont été contraints de « s’asseoir sur un canapé, lire des livres et manger des chips », selon Éric Duhaime.

• Lisez aussi : Élections : les acériculteurs attendent plus de la CAQ et du PLQ

• Lisez aussi : Taxer la revente des voitures d’occasion n’a pas de sens, selon Éric Duhaime

C’est ce que le chef conservateur a dit dans plusieurs discours à ses partisans depuis le début de la campagne électorale.

Article similaire :  Les gens veulent que la star du nouveau film MI5 Netflix joue le prochain James Bond

Il ne s’agit pas d’une “dévalorisation de la lecture”, a assuré vendredi Éric Duhaime en réponse à la question du Journal, mais plutôt d’une dénonciation des “habitudes sédentaires” provoquées par le confinement ces dernières années, et notamment par la distance éducation.

“Ce que je dis, c’est que les habitudes sédentaires, quand les jeunes ne bougent pas, ils font deux heures d’activité physique en moins par semaine, ce n’est pas quelque chose de positif en termes de santé moyenne. Et à long terme, ça pourrait avoir des effets très néfastes », a expliqué le chef du Parti conservateur du Québec lors d’un point de presse dans la circonscription de Portneuf.

Article similaire :  Faux espion, véritable escroc, héros de Netflix : qui est Robert Hendy-Freegard, l'Anglais soupçonné d'avoir blessé deux gendarmes dans la Creuse ?

Au cours des derniers jours, les conservateurs ont pris plusieurs engagements concernant l’activité physique. Au pouvoir, ils obligeraient les jeunes à faire au moins 30 minutes de sport par jour à l’école. Ils paieraient également un crédit d’impôt de 500 $ pour toute activité physique.

Un mode de vie actif pourrait même favoriser le développement des habiletés en lecture, dit Éric Duhaime.

« Je peux vous dire une chose, quand je reviens d’une course, je suis beaucoup plus concentré que lorsque je n’ai pas couru et que j’ai été inactif toute la journée. Si nous voulons que nos enfants améliorent leurs capacités, notamment en matière de lecture, l’activité physique n’est pas quelque chose de contradictoire, c’est quelque chose de complémentaire », a-t-il souligné.

Article similaire :  les clés pour comprendre les nouveaux épisodes de la série Netflix

Interrogé plus largement sur les propositions de son parti en matière d’éducation, le chef conservateur a indiqué qu’il présentera des engagements à ce sujet plus tard dans la campagne.

Des voix s’élèvent actuellement pour dénoncer la quasi-absence du thème de l’éducation lors de la campagne électorale. « Il me semble que quand c’est une priorité, on n’attend pas trois jours avant le vote pour en parler », s’impatientait jeudi Sylvain Martel, porte-parole du Regroupement des comités de parents autonomes du Québec (RCPAQ).

Article similaire :  365 dni (Netflix) : y aura-t-il un quatrième film pour la saga controversée ?

Leave a Comment

Close