Netflix et Disney+ : pourquoi les géants du streaming trébuchent

En avril, lors de l’annonce de ses résultats financiers du premier trimestre 2022, Netflix révélait avoir perdu 200 000 utilisateurs dans le monde sur la période alors que tout le monde s’attendait à une croissance de l’ordre de 2,7 millions d’abonnés. Pire encore : Netflix s’attend à perdre deux millions d’abonnés supplémentaires à la fin du deuxième trimestre 2022. Pas de quoi rassurer les investisseurs qui ont fortement sanctionné le titre. Après une chute de 25% le 19 avril, l’action Netflix fluctue entre 170 et 190 dollars, bien en deçà de ses performances passées. En janvier, c’était près de 600 dollars ! Et, récemment, le groupe a également admis que son retrait de Russie avait entraîné la perte sèche de 700 0000 abonnés.

Article similaire :  Fresh, nouvelle star du rap révélée sur Netflix, veut "mettre Liège sur la carte"

Lire aussiNetflix passe la barre des 10 millions d’abonnés en France

“Se réveiller, faire faillite”

Même grisaille au royaume de la souris en culotte rouge. Le service VOD de Mickey inquiettu, malgré des chiffres qui restent flatteurs. L’an dernier, le deuxième trimestre avait été marqué par une perte d’exploitation de plus de 600 millions de dollars et le troisième par un net ralentissement des abonnements, qui n’ont augmenté que de 1,8 %, contre 9,2 % au premier trimestre. Cette année, le bénéfice du deuxième trimestre est ressorti en baisse de 46 %. Et la directrice financière du groupe, Christine McCarthy, a déjà averti que la croissance des abonnés ne sera pas aussi élevée qu’espéré.

Article similaire :  Les soldats du Commonwealth ont-ils été inspirés par Star Wars Stormtroopers ?

Leave a Comment

Close