Netflix se tourne vers Microsoft pour diffuser de la publicité sur sa plateforme

Pour sa première offre d’abonnement financée par la publicité, Netflix fait appel à Microsoft. La société de Redmond a annoncé le 13 juillet 2022 devenir le partenaire technologique et commercial de Netflix pour l’aider à fournir cette future formule moins chère, qui viendra compléter ses offres existantes. Le service de streaming vidéo avait annoncé son intention en avril dernier.

Microsoft, un partenaire logique


« Microsoft a la capacité éprouvée de prendre en charge tous nos besoins publicitaires », explique Greg Peters, COO et CPO de Netflix, dans un communiqué. L’éditeur du réseau publicitaire Bing Ads “offre la flexibilité d’innover au fil du temps, tant du côté de la technologie que des ventes, ainsi qu’une solide protection de la vie privée pour nos membres.” Mais le choix de son partenaire publicitaire était limité, puisque Netflix pouvait difficilement se tourner vers Apple, Google ou le groupe de médias américain Comcast, qui sont des concurrents.

Article similaire :  La comédie spéciale de Dave Chappelle est sortie discrètement sur Netflix après la controverse sur la blague transphobe «The Closer»

Le Wall Street Journal évoque un autre argument qui a conduit Netflix à choisir Microsoft. Ce dernier a racheté Xandr en décembre dernier, qui était la division en charge de la publicité programmatique d’AT&T. Cette acquisition devrait permettre à Microsoft de proposer une offre convaincante dans le domaine de la publicité en ligne, ébranlé par la fin des cookies tiers.

Netflix peaufine son modèle

Avec cette nouvelle offre, dont la date de sortie n’est pas précisée, les consommateurs auront plus d’options pour accéder aux contenus Netflix. Et les spécialistes du marketing qui se tournent vers Microsoft pour leurs besoins publicitaires auront accès à l’audience de Netflix. Toutes les publicités diffusées sur Netflix ne seront diffusées que via la plate-forme de Microsoft.

Article similaire :  Jerry Harris (Cheer) : la pom-pom girl star révélée par Netflix condamnée à 12 ans de prison pour crimes sexuels

Le service de streaming ne donne pas de détails sur sa future offre. Il va devoir le calibrer pour faire suffisamment de publicité pour le rentabiliser sans que ses membres ne soient submergés de publicités en regardant un film ou une série. Le service de streaming doit trouver de l’argent frais, comme il l’a dit plus tôt dans l’année, il a perdu 200 000 abonnés. Une annonce qui a entraîné la chute de son action boursière et a été suivie de deux vagues de licenciements et de 150 et 300 personnes.

Article similaire :  Cette série est l'une des meilleures nouveautés de Netflix et peut être visionnée en moins de quatre heures.

Leave a Comment

Close