que devient Charlotte Laws, la mère de la victime qui a réussi à le faire tomber ?

Depuis le 27 juillet, les abonnés Netflix peuvent découvrir la série documentaire L’homme le plus détesté d’Internet. On suit le combat de Charlotte Laws contre Hunter Moore, le créateur d’un site porno revenge qui a publié des photos nues de sa fille. Qu’est-il arrivé à la femme à l’origine de l’arrestation du bourreau de femmes ?

La suite sous cette annonce

Après L’escroc TinderNetflix a dévoilé sa nouvelle série documentaire intitulée L’homme le plus détesté d’Internet. Ici, on suit le combat de Charlotte Laws contre Hunter Moore, le créateur d’un site porno de vengeance appelé IsAnyoneUp.com sur lequel des photos nues de sa fille ont été publiées. En 2010, ce dernier s’est entouré d’un hacker professionnel pour pirater les internautes et mettre leurs photos intimes sur son site. Il a également proposé aux hommes de leur envoyer des photos sexy de femmes, sans leur consentement, à publier en ligne. Sous les images publiées sur IsAnyoneUp.com (principalement des photos volées), les internautes pouvaient laisser des commentaires insultants, dégradants et vulgaires. Afin de pousser ses followers à l’humiliation, Hunter Moore a également mis à disposition les réseaux sociaux des victimes. Charlotte Laws vit ainsi sa fille humiliée et harcelée, c’est pourquoi elle s’est battue pendant des années contre “l’homme le plus détesté d’Internet”. Après avoir réussi à le faire enfermer en 2014, Qu’est-il arrivé à Charlotte Laws ?

L’homme le plus détesté d’Internet (Netflix) : Charlotte Laws poursuit son combat pour les droits des victimes

En décembre 2015, Hunter Moore est condamné à deux ans et demi de prison et à une très légère amende de 2 000 dollars… (environ 1 960 euros). Depuis, Charlotte Laws a réussi à exiger la fermeture du site revenge porn. Comme le bourreau menaçait d’en créer un autre, la mère de Kayla a rendu public l’histoire et l’adresse de Hunter Moore. Depuis lors, elle a travaillé pour plusieurs médias et est analyste politique pour la BBC. Elle a également publié plusieurs livres, dont Rebelle en talons hauts et Débutante sous couverture. Aujourd’hui Charlotte Laws vit dans la banlieue de Los Angeles, en Californie, avec son mari, Charles Parselle, un avocat. Elle continue à lutter pour les droits des victimes. Elle a aidé plus de 500 personnes à ce jour, et a joué un rôle déterminant dans l’interdiction de la pornographie de vengeance dans 48 États américains.

Article similaire :  ce nouveau film Netflix a enchanté petits et grands

Qu’arrive-t-il à Hunter Moore, l’homme le plus détesté d’Internet ?

La suite sous cette annonce

De son côté, après avoir passé deux ans et demi en prison, Hunter Moore a été placé sous contrôle judiciaire pendant trois ans. Ravi d’être mis en lumière à travers le documentaire Netflix, il a créé un compte Twitter pour promouvoir son livre qui raconte son histoire : Est-ce que quelqu’un est debout ! ? : L’histoire derrière le revenge porn.

Article écrit en collaboration avec 6medias

Article similaire :  Dernier voyage vers les étoiles… Ce film déchirant quitte Netflix demain !

Leave a Comment

Close