Qui sont les frères Nouri, des Algériens qui ont travaillé avec Sylvester Stallone, Van Damme et d’autres à Hollywood ?

Culture – Grâce à notre édition du mardi 28 juin 2022, nous vous proposons de découvrir le portrait de deux grandes stars des films d’arts martiaux les plus populaires à Hollywood : les virevoltants frères algériens Nouri. Cela se passe dans les lignes suivantes.

Ils étaient les idoles de toute une génération dans les années 1970 et 1980, jouant dans les franchises cinématographiques “Rambo”, “Rocky”, “Bloodsport” et “Kickboxer”. Un succès fulgurant à Hollywood que Sylvester Stallone et Jean-Claude Van Damme doivent en partie aux deux frères et sportifs algériens Soel et Azdine Nouri.

Article similaire :  les dates de sorties du MCU

Retour sur l’incroyable histoire de ce duo fusionnel et inséparable, figure emblématique de l’athlétisme au cinéma qui reste aujourd’hui injustement méconnu du grand public. Il mérite donc au moins une réévaluation ou une biographie sérieuse. Commençons par dresser celui de la première ville.

Né le 28 juillet 1959 en France de parents algériens, Soel Nouri a commencé très jeune à pratiquer la musculation. Il n’a pas fallu longtemps au bodybuilder franco-algérien pour se faire connaître dans le monde du bodybuilding.

Article similaire :  seul un vrai fan obtiendra 5/5 sur ce quiz de film

Très jeune, il saute en effet les étapes, se met en orbite et enchaîne les records qui lui permettent de susciter les convoitises de toutes parts. Mais un marquera sa vie à jamais. Celui d’une légende hollywoodienne répondant au nom de scène de Sylvester Stallone.

hollywood frères nouri algériens

Soel et Azdine Nouri : la recette secrète de leur succès !

Le dévouement de Soel Nouri à sa passion d’être un culturiste professionnel lui a valu une offre de Sylvester Stallone. Les deux hommes se retrouvent alors rapidement à Paris où ils commencent à s’entraîner ensemble sans relâche pour préparer le troisième opus de “Rambo”. Ils consacrent des heures à la musculation et terminent leurs journées par un jogging.

Article similaire :  Elvis est-il le meilleur film de la semaine ? - L'actualité du cinéma

La complicité est palpable entre le sportif franco-algérien et Sylvester qui n’hésitent pas à nouer des amitiés vraies et durables. Après une riche carrière, Soel Nouri décède le 20 décembre 2009 à l’âge de 50 ans, laissant derrière lui son frère aîné, Azdine, avec qui il entretenait une relation très étroite.

Le surnommé “l’incroyable samouraï” est né le 16 octobre 1954. En 1999, il réalise l’exploit de devenir champion du monde d’arts martiaux. Dès lors, Azdine Nouri ne s’est pas arrêté et a enchaîné les succès les uns après les autres.

Article similaire :  l'improbable ancien nanar entre 300 et les dieux d'Egypte

En 2003, il est sacré champion du monde de casse à Marrakech au Maroc. Sportif professionnel aux multiples facettes, il remporte le championnat du monde de boxe américaine en 1977 au Colisée de Rome et le tournoi international de kata artistique en 1978 à Dortmund en Allemagne.

Il a également participé à de nombreux grands films. Entre autres, le long métrage “La Quête 1996” dans lequel il interprétait le rôle d’un combattant turc aux côtés de l’excellent Jean-Luc Van Damme. Attaché à ses origines, Azdine Nouri vient souvent visiter l’Algérie.

Article similaire :  cette fuite révèle le look de Namor et de grands changements sur certains personnages

hollywood frères nouri algériens

hollywood frères nouri algériens

Leave a Comment

Close