Resident Evil : Quelle est la pire adaptation live action ? Ce n’est pas la série Netflix

nouvelles culturelles Resident Evil : Quelle est la pire adaptation live action ? Ce n’est pas la série Netflix

La série Resident Evil Netflix est sortie le 14 juillet sur la plateforme SVOD. Il s’agit déjà de la troisième adaptation de la saga zombie de Capcom, après celles de Paul WS Anderson et celle de Johannes Roberts avec Resident Evil : Welcome to Raccoon City. Il est temps de décider. Quelles sont les meilleures et les pires adaptations de Resident Evil jamais réalisées ?

La meilleure adaptation : Resident Evil “par Netflix”

La série Resident Evil de Netflix est la nouvelle adaptation de la célèbre saga zombie de Capcom. L’histoire se déroule à deux époques différentes : 2022 et 2036. Nous suivons le personnage de Jade Wesker (Ella Balinska/Tamara Smart) à travers l’adolescence et l’âge adulte. En l’an 2036, Jade, fille d’Albert Wesker (Lance Reddick), lutte pour survivre dans un monde devenu hostile et peuplé de monstres ayant subi les pires mutations, 14 ans après que le virus T a infecté la population à grande échelle. . monde. La jeune femme est hantée par un lourd passé lié à la ville de New Racoon City, où Umbrella Corporation a développé un nouveau médicament, Joy, fabriqué à partir du virus T, l’organisme responsable de la transformation en zombie. Albert Wesker semble, comme dans les jeux, en lien avec cette catastrophe. La série se déroule dans l’univers des jeux, 24 ans après la destruction de Raccoon City aux États-Unis, et 13 ans après la mort supposée d’Albert Wesker dans Resident Evil 5. C’est une série qui divise, que ce soit pour la presse et pour les téléspectateurs. La série est de bonne qualité, du point de vue de la réalisation de la mise en scène. Il s’adresse avant tout aux fans, mais pourrait bien les décevoir, compte tenu de certains choix scénaristiques.

Article similaire :  Quel fils de stars hollywoodiennes tient son premier rôle dans Mes premières fois 3 (Netflix) ?
Se dépêcher
Métacritique 53%
Tomates pourries 49%

Pire adaptation : Resident Evil Apocalypse

Resident Evil : Apocalypse est le deuxième volet de la saga de Paul WS Anderson, débute en 2002 avec le sobrement intitulé Resident Evil. Cependant, il est réalisé par Alexander Witt, toujours avec Mila Jovovich dans le rôle principal. Le film dépeint la célèbre catastrophe de Raccoon City des jeux Resident 2 et 3, après que les habitants ont été infectés par le T-Virus, après que l’agent pathogène se soit infiltré dans les laboratoires d’Umbrella Corporation. L’intrigue reprend peu de temps après le premier épisode. Alice se réveille dans un complexe mystérieux, pour découvrir l’horreur qui l’attend dans la ville de Raccoon City. Elle est aidée par Jill Valentine, membre des STARS, ainsi qu’un groupe commando dont Carlos Oliveira, envoyé en mission suicide par Umbrella, afin de pouvoir s’échapper de la ville. Pour les critiques, le constat est simple : beaucoup d’action, mais trop peu de créativité et d’histoire. Le film est un simple résumé de pan pan, boum boum.

Se dépêcher
Métacritique 35%
Tomates pourries 19%

Bande-annonce de Resident Evil : Apocalypse


Classement des adaptations d’action en direct de Resident Evil

Pour faire ce classement, nous avons fait la moyenne des notes Metacritic et Rotten Tomatoes.

  • N° 1 : Resident Evil (Netflix) avec 51/100
  • N° 2 : Chapitre final de Resident Evil avec 43/100
  • N ° 3: Resident Evil : Bienvenue à Raccoon City avec 37/100
  • Numéro 4: Resident Evil (2002) avec 34,5/100
  • N ° 5: Resident Evil Rétribution avec 33,5/100
  • Numéro 6: Résident, mauvais, extinction avec 33/100
  • N° 7 : L’au-delà de Resident Evil avec 29/100
  • N° 8 : Résident Evil Apocalypse avec 27/100

En savoir plus sur Resident Evil : Bienvenue à Raccoon City

Article similaire :  ces 3 nouveaux personnages vont pimenter la saison 3

Leave a Comment

Close