Télématin : Thomas Sotto atomise Ségolène Royal en plein direct et c’est très violent !

Ce mardi a semblé une journée bien agité pour l’émission matinale Télématin. En effet, Thomas Sotto reste justement l’un des animateurs phare de cette émission. Pourtant, au cours de l’une des éditions en plein direct, il s’en prend à Ségolène Royal. En effet, le journaliste ne parait toujours pas avoir digéré les propos de cette femme à propos de la situation chez nos voisins de l’Est. Et il a donc refusé de garder le silence, et dire ce qu’il avait à dire. On vous explique tout ici. 

Ségolène Royal 

C’est le premier jour de ce mois que Ségolène Royal a tenu des propos qui ont surpris les foules. En effet, ceux qui lui font opposition ont paru bien choqué de ses propos. Et pour ce qui est de ceux qui la soutiennent, ils ne savent plus que penser. En effet, c’est sur BFMTV que cette figure politique a décidé d’évoquer un sujet sensible. Elle a alors parlé de la situation complexe chez nous voisins de l’Est.

Article similaire :  Horoscope du Dimanche 7 août 2022 : découvrez le signe fort de la journée !


Ainsi, Ségolène Royal a dit que pour elle, le gouvernement de Volodymyr Zelensky ne ferait rien d’autre qu’un usage de propagande des conflits, et ce, par le biais de la peur. Des propos qui ont bien vite semblé très mal pris par de nombreux Français. Laissant un gout amer dans la bouche de ceux qui ont entendu cela. 

Les dires en causes 

Ainsi, Ségolène Royal aurait déclaré que “Ne serait-ce que le premier événement qui a été dit, la maternité bombardée. Quand monsieur Zelensky a fait le tour des parlements européens, c’est là que le processus de paix s’est interrompu. Il a utilisé ça, il a dit : ‘J’ai rencontré une femme enceinte qui m’a dit vengez-moi’ ».

Article similaire :  Horoscope du Samedi 1 octobre 2022

Ségolène Royal ajoute par la suite que « Il a été incapable de donner le nom de cette femme, on n’a pas su le nom des victimes. Et vous pensez bien que s’il y avait eu la moindre victime, le moindre bébé avec du sang, à l’heure des téléphones portables, on les aurait eues”. 

Mais après que Ségolène Royal a pu sortir de tels propos, elle a paru bien vite prendre conscience de sa bêtise. Et ainsi, elle a bien vite regretté et reconnu les erreurs qu’elle a pu commettre en disant de tels propos. C’est donc auprès de nos confrères de Checknews que la femme politique a tenu à s’expliquer. 

Article similaire :  Kelly Vedovelli et Cyril Hanouna en couple ? La chroniqueuse sort enfin du silence et répond cash !

Ainsi, pour sa défense, Ségolène Royal déclare que “J’ai pu laisser croire que je disais qu’il n’y avait pas du tout de victime. C’est une erreur, je le reconnais, et je m’en suis excusée auprès des victimes. C’était trois phrases à l’improviste, quelques minutes à la fin d’une émission qui ne portait pas sur ce sujet

Télématin, ça passe mal 

Mais le Mea Culpa de Ségolène Royal reste bien loin de convaincre tout le monde. Et plus difficile encore, faire oublier les propos qu’elle a pu dire. Et cela reste surtout le cas de Thomas Sotto qui n’a clairement pas apprécié sa façon de parler. C’est donc au cours de l’émission Télématin qu’il a pu donner son point de vue sur la situation. 

Article similaire :  Leur bébé se réveille toutes les nuits à 2 heures du matin : la raison est terrifiante

Ainsi, au cours de Télématin, l’animateur de l’émission a lancé un pic à Ségolène Royal. On peut ainsi l’entendre dire que “Il n’y a pas besoin d’aller sur TikTok pour entendre n’importe quoi sur Boutcha, coucou Ségolène Royal”. Bien qu’implicite, le message reste bien clair. 

Leave a Comment

Close