toutes les séries seront-elles disponibles en version low cost ?

Netflix proposera une formule peu coûteuse et financée par la publicité. Tout le contenu de son catalogue sera-t-il disponible ?

C’est officiel, Netflix va proposer une version low-cost de son offre. Nous avons appris ce matin que Microsoft serait en charge du projet. En effet, le Red N va utiliser les technologies de la firme de Redmond pour développer cette formule soutenue par la publicité. Concrètement, en échange d’un prix d’abonnement réduit, les utilisateurs pourront profiter d’une large sélection de contenus, mais avec des pages publicitaires entre chaque épisode.

Article similaire :  Sur Netflix et Prime Video : 3 séries étonnantes à voir ce mercredi

Pour l’instant, les contours de cette nouvelle offre restent flous, cependant Netflix admet qu’il s’agira d’une expérience plus limitée. Lors de la présentation de ses résultats financiers, la plateforme a annoncé que toutes les séries et films disponibles dans son catalogue ne seraient pas concernés. Si on retrouvera évidemment ces productions originales, le géant du streaming ne peut pas ajouter toutes ses diverses acquisitions.

Cela pourrait concerner des séries comme Peaky Blinders (même si c’est fini) ou Tu ferais mieux d’appeler Saul. Pour rappel, les deux productions, comme beaucoup d’autres, sont produites par des chaînes qui vendent l’accès aux nouveaux épisodes à Netflix. Les termes de ces contrats devront donc être revus pour permettre à Netflix de les proposer en sa formule low-cost. Il en va de même pour les films que la plateforme ajoute à son catalogue mais n’a pas produit.

Article similaire :  Netflix proposera un abonnement avec des publicités début 2023 !

Ted Sarandos explique : “La grande majorité de ce que les gens regardent sur Netflix aujourd’hui peut être incluse dans l’offre financée par la publicité. Cependant, il y a des choses qui ne fonctionnent pas et nous sommes en pourparlers avec les studios. En revanche, si nous lancions l’offre aujourd’hui, les abonnés profiteraient déjà d’une belle expérience. Nous supprimerons certains contenus, mais certainement pas tous, mais ne pensez pas que ce soit une retenue importante pour l’entreprise.

Un lancement début 2023

L’arrivée d’une offre financée par la publicité arrive bientôt. Lors de la présentation de ses résultats financiers, la plateforme qui avait fait de l’absence de publicité son fer de lance va revoir son modèle économique. L’offre sera lancée dans le monde entier en 2023.

Article similaire :  quel est ce film inattendu qui squatte le Top 10 ?

Pour Netflix, qui est souvent accusé d’augmenter aléatoirement ses prix, l’arrivée d’un tel abonnement est une stratégie pour conserver une partie de ses clients. En effet, la firme accuse une baisse de 970 000 abonnés pour le dernier trimestre. C’est moins que le deux millions prévus par le géant en janvier dernier.

Pour Reed Hastings, co-fondateur de Netflix, c’est déjà une victoire en soi. « On parle de perdre un million au lieu de deux, donc on est content de ses résultats qui sont moins mauvais. Il est difficile à certains égards de perdre un million d’abonnés et d’appeler cela un succès, mais nous sommes très bien préparés pour l’année prochaine. Je pense qu’il est vraiment important, surtout en période économique difficile, que les consommateurs voient Netflix comme une valeur énorme.

Netflix espère également ralentir ce déclin avec de nouvelles fonctionnalités et formules. Elle teste actuellement la mise en place d’une option payante pour les utilisateurs souhaitant partager leur abonnement hors de chez eux. La société estime que plus de 100 millions de personnes ne paient pas pour accéder à ses services. Elle espère que cette nouvelle stratégie les incitera à rejoindre ses rangs.

Article similaire :  Bob Jungels et Kevin Geniets sur Netflix

Leave a Comment

Close