Un bébé retrouvé mort dans une voiture après avoir été oublié par son père !

Mercredi 20 juillet dernier à Bordes, dans le département des Pyrénées-Atlantiques, un père de famille est chargé de déposer son bébé de 14 mois à la crèche. L’endroit se trouvait tout près de son lieu de travail. Pressé, l’homme a oublié l’enfant dans le véhicule garé dans le parking de son lieu de travail. Il ne s’en rend compte que tard dans l’après-midi, après le signalement de la mère de l’enfant. Malheureusement, le bébé ne respirait plus.

Article similaire :  L'horoscope du Capricorne pour le mois d'août 2022

Une histoire dramatique

En allant travailler le matin, le père de famille a l’habitude de déposer son bambin à la crèche. C’est lui qui s’en charge, car la crèche se trouve à quelques pas de son lieu de travail.

Un matin, le 20 juillet 2022 pour être exact, l’homme a oublié de déposer le bébé à la crèche. L’enfant s’est endormi et il l’avait oublié dans la voiture. Au courant de rien, l’homme a garé la voiture dans le parking et part travailler. Il ferme à clé sa voiture, sans se douter que le petit garçon de 14 mois y était enfermé.

Comme la vitre était fermée, l’enfant en bas âge est décédé « d’étouffement et de déshydratation ». Voilà ce que rapporte Cécile Gensac, la procureure de Pau dans un communiqué de presse.

Article similaire :  10 choses que vous ne saviez pas sur Animal Crossing : New Horizons

L’alerte donnée par la mère

On vient de constater que « le père de l’enfant, âgé d’une quarantaine d’années, aurait oublié de déposer son fils à la crèche en se rendant à son travail situé à proximité », explique le parquet. Celui-ci ne se rend compte de rien jusqu’à ce que la mère de l’enfant lance la première alerte, ne trouvant pas son enfant à la crèche.

« C’est quand la mère du petit garçon s’est aperçu que l’enfant n’était pas à la crèche, vers 16 h 30, que l’alerte a été donnée », a expliqué sur BFMTV Jean-Christophe Rhaut, maire d’Assat, commune périphérique de Pau et non loin du lieu de travail du père.

Il n’a fallu que quelques minutes de recherche pour que le père se souvienne :

« Qu’il avait oublié l’enfant dans son véhicule stationné sur le parking de son lieu de travail le matin même, et constatait son décès en se rendant sur place. »

Bébé
Source : Pixabay

La cause du décès du bébé

Les pompiers interviennent sur place, mais malgré la tentative de réanimation le bébé a d’ores et déjà rendu l’âme.

« Personne n’avait entendu le moindre bruit, le parking étant étendu », a précisé la procureure de Pau dans un communiqué publié jeudi.

Selon le parquet, les premières investigations suggèrent que le jeune enfant serait « décédé d’étouffement et de déshydratation ».

Une enquête ouverte pour homicide involontaire

Toujours dans son communiqué, la procureure explique qu’« une enquête a immédiatement été ouverte du chef d’homicide involontaire par le parquet de Pau ».

Elle ajoute :

« Les parents du jeune enfant défunt, sans antécédent judiciaire et par ailleurs parents d’un enfant plus âgé, ont été transférés au centre hospitalier de Pau en état de choc »

Procès du père du bébé
Source : Pixabay

Toutefois, Cécile Gensac précise que « la suite des investigations aura pour objet de confirmer les circonstances de l’oubli et les causes du décès ». Une autopsie aura lieu d’ici peu sur le corps du défunt enfant.

Article similaire :  Florent Pagny victime du cancer : est-ce la fin ? Le chanteur met les choses au clair

Le syndrome du bébé oublié ?

Il faut savoir que ce n’est pas un cas isolé. En Martinique, en octobre 2021, un bébé de 4 mois était mort, parce sa mère avait oublié le déposer à la crèche, mais l’avait enfermé dans la voiture. Le 20 juin dernier à Saint-Nazaire, un père qui se rendait au travail avait oublié son enfant dans la voiture. L’enfant est mort quelques heures plus tard.

Comment ces parents ont-ils pu oublier leurs enfants ? En 2014, dans un article, le neuroscientifique américain David Diamond expliquait ces drames par un « loupé du subconscient ».

« Notre hypothèse est que le parent oublie de s’arrêter à la crèche, car déposer l’enfant n’est pas dans sa routine ou qu’il n’est pas le parent en charge de cette tâche habituellement », a-t-il expliqué.

Le stress et la fatigue sont des phénomènes aggravants de ce syndrome.

Article similaire :  L’horoscope du mardi 16 août

« Le stress conduit l’hippocampe et le cortex préfrontal, les deux parties du cerveau en charge de la prise de décision et de la concentration sur plusieurs tâches à s’emmêler les pinceaux et interfère avec la mémorisation de nouvelles informations et la conscience de l’existence de l’enfant », avance Le Parisien.

Êtes-vous le genre de personne à tout oublier ? Faites alors très attention de ne pas oublier vos enfants !

Leave a Comment

Close