une bande-annonce effrayante pour le slasher dans le camp de reconversion LGBTQIA +

Kevin Bacon joue dans Ils/Elles, le nouveau slasher produit par Blumhouse qui a été dévoilé dans un premier trailer.

Il existe des camps d’été, des camps de conversion, des thérapies pour adolescents et des thérapies de réorientation sexuelle, et dans tous les cas, ce sont généralement les parents qui y forcent leur tendre progéniture. Après le poignant Garçon effacé de Joel Edgerton, et le non moins poétique viens comme tu es de Desiree Akhavan, c’est au tour de la société de production Blumhouse de s’intéresser à ces petites ignominies, et pour sous-tendre sa nature horrible dans le sens le plus littéral du terme.

Si peu de temps après le petit échec des nécessiteux Allume feu, la maison revient hanter les écrans au bras de Kevin Bacon, qui incarnera le leader faussement charismatique d’une organisation destinée à “guérir” ceux dont la sexualité, ou l’identité de genre, n’est pas conforme aux codes préhistoriques d’une hétéronormativité jugée idéale . Fort de ce postulat, qui sent effectivement la torture et terreau fertile pour toute histoire d’horreur, Ils/Elles s’est récemment révélé avec une première bande-annonce effrayante.

Cet espace est sécurisé. Pour tout le mondee”, annonce Owen Whistler (Kevin Bacon), le sourire dubitatif, l’oeil glacial. Face à lui, un groupe d’adolescents fraîchement débarqués au milieu des bois, le sac à dos sur l’épaule, et le doute en a décidé de ne pas prendre l’affaire trop au sérieux, et résister du mieux qu’ils peuvent, les adolescents tentent de se réapproprier l’endroit par la danse, la fête et la luxure, mais très vite, ces premières images tournent au vinaigre.

Sous-tendues par un split-screen diagonal, qui traduit un évident jeu de dualité portant sur le genre, les individus et les apparences, ces premières images augmenter la tension, et comptent pour moitié les diverses méthodes que le camp de Whistler emploie pour arriver à ses fins. Livrés à eux-mêmes, les adolescents n’auront d’autre choix que de prendre les choses en main. pour sauver leur peau.

Ils/Elles : photo, Cooper Koch, Monique Kim, Quei Tann, Austin Crute, Darwin del Fabo, Theo GermaineL’équipe de rêve

Premier long métrage réalisé par le scénariste John Logan, à qui l’on doit les scénarios de Gladiateur, Skyfallou Aviateur, Ils/Elles vouloir l’aboutissement d’une histoire dûment mûrie au fil des années par son créateur. Dans un communiqué relayé par IndieWirele scénariste, producteur et désormais cinéaste confiait :

« L’idée de They/Them a germé toute ma vie. D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours aimé les films d’horreur. Je pense que c’est parce que, pour moi, le monstre représentait “l’autre” systématique ostracisé, et en tant qu’enfant homosexuel, je ressentais une affinité très forte pour ces personnages qui étaient différents, des parias. Je voulais faire un film qui célèbre le fait d’être queer et qui présente des personnages que je n’ai jamais vus dans des films en grandissant. »

Ils/Elles s’annonce donc comme un slasher hautement satisfaisant qui devrait faire la part belle à une communauté encore bien trop peu représentée dans les médias de masse. Disponible depuis Le 5 août sur la plateforme Peacockle film n’a pas actuellement de date de sortie française.

Article similaire :  MCU : Les frères Russo donnent des nouvelles du reboot de X-Men

Leave a Comment