Une femme arrêtée et menottée sur la plage à cause d’un… bikini, la vidéo est ultra choquante !

La police a arrêté Sam Panda, une athlète et acrobate, à Myrtle Beach, aux États-Unis. Et ce, en raison du port d’un maillot de bain jugé trop révélateur. La jeune femme ne portait en fait qu’un maillot de bain échancré. 

Un contrôle complètement absurde

Il y a quelques années, cette vidéo avait fait polémique… Selon TMZ, Sam Panda, une acrobate résidant à Taipei, était en train de profiter des vacances paisibles sur la côte Est des États-Unis. Lorsqu’elle se faisait approcher par une patrouille de policiers sur la plage. Les amis de la jeune femme ont alors eu l’idée de filmer la scène. Et ce, dès l’instant où Sam Panda s’est faite menotter. Sans vraiment d’excuse valable ni de raison. 

La jeune femme, aux États-Unis, a donc expliqué comment l’interpellation s’est déroulée. « Une femme a appelé la police à cause de mon bikini. C’est comme cela que tout a commencé. Une femme a décidé que mon corps était offensant pour elle. Elle a également montré à sa fille que son corps pouvait amener à son arrestation », déplore-t-elle. Elle continue en condamnant l’action de la mère de famille. « Vous avez fait en sorte qu’une femme soit arrêtée de manière agressive, malmenée, et menottée. À cause de vous, deux femmes ont été victimes de sl*t-sham*ng publiquement sur une plage à cause de leur maillot de bain. Et, le pire de tout, vous avez montré à votre fille que son corps est quelque chose dont elle devrait avoir honte ».

Article similaire :  Horoscope été 2022 : les prévisions amour

Selon les journalistes, les policiers ont alors indiqué que l’américaine faisait l’objet d’une interpellation pour « exh*b*tion » parce que son maillot était trop révélateur. Sam a protesté et a fait souligner que son maillot couvrait ce qu’il fallait. Cependant, les policiers présents ont donc exigé des renforts. Eh oui, vous avez bien lu. Des renforts, sur une plage, pour une femme en maillot de bain aux États-Unis…

L’Américaine veut changer la loi sur le port de maillot de bain

La jeune américaine a alors exclamé : « Vous me menottez parce que je porte un str*ng ! ». Dans la vidéo, on peut entendre les policiers dire à l’acrobate, Sam Panda, qu’elle n’est pas décemment vêtue. Après quelques minutes de tentatives de négociations, Sam Panda a enfin été autorisé à repartir libre, mais pas sans un avertissement

L’acrobate a ainsi choisi de diffuser la vidéo de son interpellation sur ses réseaux sociaux. Et ce, afin de susciter un changement de mentalité et de faire en sorte de mettre un terme à ce type de loi. Une loi qui punit les femmes en maillot de bain. L’américaine a alors expliqué sa pensée aux journalistes. « Ces lois, je pense qu’elles sont archaïques, je pense qu’elles sont déshumanisantes. Je pense qu’elles transforment essentiellement les gens en objets en disant que votre corps est quelque chose que d’autres personnes peuvent regarder et dire ‘Ceci est beau’ ou ‘Ceci est moche‘ ». 

Article similaire :  Alerte arnaque : ce nouveau SMS peut vider votre compte bancaire, soyez vigilants !

Cette loi existe depuis des années, mais les policiers donnent souvent un avertissement lors de la première infraction. Sam Panda, la jeune américaine, a alors échappé à l’arrestation après avoir fait une promesse de se changer, afin de couvrir plus de son corps. 

 

 

Leave a Comment

Close