Une jeune femme frôle la mort dans un parc d’attraction : son harnais de sécurité était détaché !

L’été s’achève, chacun cherche la meilleure distraction pour clôturer les vacances. Quoi de mieux qu’un parc d’attraction pour le faire ! Camille et ses amis ont eu la même idée. Ce 14 août 2022, ils se sont rendus au parc Walibi, situé en Belgique.

Seulement, à la recherche de plaisir et de sensations fortes pour finir en beauté les vacances, le pire a failli arriver. Camille s’est extirpée de justesse d’une attraction, car son harnais n’était pas fonctionnel. On vous raconte tout dans cet article.

Article similaire :  Benjamin Castaldi balance que TF1 a fait son possible pour exclure Magalie Vaé de la Star Ac', c'est le choc !

Elle l’a échappé belle

Camille, une jeune femme domiciliée à Tourcoing s’est rendu en Belgique dans le célèbre parc d’attraction Walibi. Avec son copain Abdel et quelques amis, elle était venue pour s’amuser.

Le 14 août 2022, ils étaient prêts à tester une montagne russe dénommée « Le Vampire ». C’est au moment du décollage que le pire est arrivé. En effet, la jeune femme a dû sauter de son wagon qui était en marche. Pourquoi ? C’était pour sauver sa vie.

Article similaire :  Découvrez quel est le signe de l'horoscope qui est le plus travailleur, en faîtes vous partie ?

En fait, au moment du départ de l’attraction, Camille s’est rendu compte que le harnais de son wagon n’était pas attaché. Les agents du parc d’attraction ont oublié de l’enclencher.

La jeune femme explique que son compagnon était en situation de handicap. C’est la raison pour laquelle on les a placés à la dernière place. Elle explique aussi que pendant les vérifications de sécurité, les agents ont bien vérifié celui de son compagnon et non le sien.

« Quand l’attraction a démarré, mon harnais était toujours totalement levé », témoigne Camille

L’action qui lui a sauvé la vie

Face à cette situation, Camille a pris la bonne décision juste à temps pour éviter le pire. Elle a sauté du wagon qui était en marche. Dans le cas contraire, elle aurait pu tomber de très haut. En effet, avec un harnais non enclenché arrivé au sommet, les chances de survie sont minimes.

Article similaire :  Florent Pagny victime du cancer : son quotidien atypique en Argentine dévoilé !

La petite amie d’Abdel raconte :

« Je suis arrivée sur la plateforme sur laquelle patientent les prochains clients, le wagon est passé juste au-dessus de mes jambes. Mon copain a crié et l’alarme a été déclenchée, bloquant le train. »

Le train ne s’est arrêté qu’à une position placée à plus de 15 m au-dessus du sol. Ainsi, la jeune Camille a failli faire une chute qui aurait pu lui être fatale.

Article similaire :  Joy Hallyday : victime d'un usurpateur d'identité, elle sort de ses gonds et explose de rage !

Le parc d’attraction a offert un dédommagement

Ce n’est que quelques minutes après avoir sauté qu’un manager du parc est venu voir Camille. Le responsable du parc lui explique que « le train s’était arrêté grâce au déclenchement automatique de la sécurité ».

« Mais j’ai du mal à croire à cette version. Quel intérêt de suspendre le train à cette hauteur ? », a confié Camille, choquée.

Pour dédommagement, le parc d’attraction propose à cette dernière et son copain de « profiter gratuitement de l’espace restauration ». La jeune femme explique que manger est la dernière chose qu’elle a envie de faire. Par ailleurs, elle se fait examiner.

« Le médecin du parc a relevé une tension basse et un rythme cardiaque élevé », se souvient-elle.

Elle porte plainte contre le parc d’attraction

Voyant la jeune femme et son compagnon refuser l’offre du restaurant, le manager leur propre de déposer une plainte interne. C’est-à-dire sans faire appel à la police. Cela dit, Camille et Abdel ne sont pas de cet avis. Résolue à déposer une vraie plainte, elle a demandé une copie de la plainte interne.

« On a demandé une copie tamponnée par l’établissement pour qu’on ne puisse pas dire qu’on a tout inventé. »

Au lendemain des faits, une plainte a été déposée auprès du commissariat de Tourcoing contre le parc d’attraction Walibi. Entre-temps, la jeune femme a aussi fait un deuxième examen, auprès de son médecin traitant cette fois. On lui aurait diagnostiqué un stress post-traumatique.

« Je n’arrive plus à dormir, je fais des cauchemars. Il m’a arrêtée une semaine. Je ne peux pas m’empêcher de me dire que j’ai failli mourir ce jour-là », témoigne Camille, toujours en état de choc.

La direction du parc d’attraction reconnaît son erreur

Face aux faits, la direction du parc d’attraction a reconnu avoir oublié de vérifier le harnais de sécurité de la jeune femme avant le départ des wagons.

« Pour une raison inconnue, les vérifications habituelles n’ont pas été adéquatement effectuées et le harnais de sécurité de la personne n’a pas été correctement abaissé », a-t-elle déclaré.

Cependant, la direction du parc d’attraction insiste sur le fait que les mesures de sécurité ont été vite enclenchées :

« Conformément aux procédures opérationnelles, le pilote de l’attraction a immédiatement déclenché un arrêt d’urgence et stoppé l’attraction en toute sécurité. »

Article similaire :  Benjamin Castaldi balance que TF1 a fait son possible pour exclure Magalie Vaé de la Star Ac', c'est le choc !

Leave a Comment

Close